ACCUEIL | FLUX RSS Mardi 18 Mai 2021

PLANETE - Publié le 23/04/2020 à 13:45


Les agriculteurs déjà confrontés à la sécheresse, la FNSEA demande des mesures d'urgence


AFP

A deux mois de l'été, les agriculteurs français de nombreuses régions subissent d'ores et déjà un épisode de sécheresse qui met en péril leurs exploitations, ont averti mercredi la FNSEA et les Jeunes agriculteurs, qui réclament des mesures d'urgence, notamment pour soutenir les éleveurs.

Ils évoquent une sécheresse "qui sévit depuis le début de l'année dans les Hauts-de-France, le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté, le Massif central, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Pays-de-la-Loire, dans le Centre, la Normandie, l'Île-de-France et qui s'ajoute aux sécheresses des années précédentes".

"Les stocks de fourrage sont déjà faibles, et la situation risque d'empirer, faisant peser une menace sérieuse sur les disponibilités pour l'alimentation des animaux", s'alarment les syndicats majoritaires, qui évoquent d'autres "épisodes climatiques extrêmes" qui mettent en péril leur travail.

Cela va des pluies diluviennes de l'hiver qui ont empêché les semis, notamment dans l'Ouest, aux épisodes de gel et de grêle en mars et avril qui ont touché la viticulture, l'arboriculture et les grandes cultures.

Ils demandent notamment, pour soutenir les exploitations, des "flexibilités" dans le versement des aides européennes (PAC), et notamment "la possibilité d'utiliser les jachères et bandes enherbées déclarées en SIE (surface d'intérêt écologique) pour l'alimentation des animaux".

Concrètement, les éleveurs affectés par la sécheresse pourraient faucher ou faire pâturer leurs jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologiques (SIE), sans devoir renoncer aux aides européennes correspondantes.

La FNSEA réclame également "la possibilité de déroger à la mesure de diversification des assolements lorsque les semis des cultures de printemps, n'ont pu être réalisés, le maïs restant le seul recours pour ne pas laisser les terres sans production", ainsi que d'autres assouplissements.

Sur le long terme, compte tenu de la succession des aléas climatiques et de "leur survenance toujours plus rapprochée", les agriculteurs réclament une "politique de prévention, de sensibilisation et d'articulation des outils de gestion des risques".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Climat: pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude
Des Etats s'engagent à inverser les atteintes à la nature d'ici 2030
36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel
Après des années de captivité, deux bélugas redécouvrent la liberté en Islande
Les fauves vont bientôt quitter la piste aux étoiles
Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays
Près de 5 millions de déchets d'emballages alimentaires récoltés sur les plages du monde
Naissance d'un singe cercopithèque de l'Hoest au zoo de Mulhouse
Pêche chinoise près de la réserve marine des Galapagos: Washington soutient l'Equateur
L'ouragan Isaias se dirige vers les Bahamas puis pourrait toucher la Floride
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les T-Rex adolescents ont évincé les espèces de dinosaures plus petites, selon une étude
Italie: découverte d'un char de l'époque romaine près de Pompéi
Australie: un mouton délesté de son pelage de 35 kg
La Russie lance son premier satellite de surveillance de l'Arctique
Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
 LES PLUS LUS 
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2021 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.