ACCUEIL | FLUX RSS Mardi 18 Mai 2021

PLANETE - Publié le 23/04/2020 à 13:32


Confinement: l'amélioration de la qualité de l'air se confirme


AFP

Le confinement a entraîné une forte réduction de la pollution de l'air en Ile-de-France, du dioxyde d'azote et du CO2, mais moindre pour les particules fines, a fait savoir mardi Airparif, alors que la pollution de l'air est soupçonnée d'aggraver l'épidémie de coronavirus.

Entre le 17 mars et le 6 avril, le dioxyde d'azote, polluant local essentiellement émis par le trafic routier, a diminué de 20 à 35% selon les semaines. "En bordure d'axe routier, cette diminution peut atteindre jusqu'à 50% avec des niveaux qui rejoignent les niveaux observés habituellement dans les parcs", selon un communiqué.

"Du jamais vu en 40 ans de mesure pour Airparif, avec une telle ampleur et autant de stations", souligne l'association de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France.

Les émissions de CO2, responsables du changement climatique, reculent aussi, d'environ 30%, selon le communiqué.

"L'impact du confinement est resté moins visible sur les particules (PM10 et PM2,5), avec des niveaux toujours soutenus certains jours", relève Airparif.

Ces particules ne sont pas seulement issues du trafic routier, mais aussi de l'agriculture et du chauffage. "Une météo printanière (...) a favorisé les réactions chimiques et la formation de particules" et ces particules ont aussi été transportées depuis d'autres régions, explique Airparif.

Le 28 mars, le seuil d'information aux particules a été constaté, pour les PM2,5, dont 6% imputables au trafic routier, 6% au chauffage au bois et 32% "aux particules inorganiques secondaires dont l'agriculture est un contributeur".

"Avec des conditions de trafic normales, les niveaux auraient été plus conséquents et plus problématiques du fait du rôle aggravant joué par la pollution de l'air dans l'épidémie de Covid-19", relève Airparif.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Climat: pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude
Des Etats s'engagent à inverser les atteintes à la nature d'ici 2030
36 tortues des Galapagos réintroduites dans leur milieu naturel
Après des années de captivité, deux bélugas redécouvrent la liberté en Islande
Les fauves vont bientôt quitter la piste aux étoiles
Obèse et maltraité, l'unique éléphant du Pakistan va quitter le pays
Près de 5 millions de déchets d'emballages alimentaires récoltés sur les plages du monde
Naissance d'un singe cercopithèque de l'Hoest au zoo de Mulhouse
Pêche chinoise près de la réserve marine des Galapagos: Washington soutient l'Equateur
L'ouragan Isaias se dirige vers les Bahamas puis pourrait toucher la Floride
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les T-Rex adolescents ont évincé les espèces de dinosaures plus petites, selon une étude
Italie: découverte d'un char de l'époque romaine près de Pompéi
Australie: un mouton délesté de son pelage de 35 kg
La Russie lance son premier satellite de surveillance de l'Arctique
Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
 LES PLUS LUS 
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2021 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.044 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.