ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

PLANETE - Publi le 11/12/11 13:26


De l'électricité produite à partir d'une décharge



Dans la banlieue de Durban, une municipalité exploite le méthane provenant des ordures ménagères, une première en Afrique subsaharienne.



Sur la commune de Thekwini, dans la banlieue de Durban, en Afrique du Sud, seule l'odeur qui flotte autour du site rappelle que l'on se trouve sur une décharge. La montagne de détritus qui ont été entassés là depuis les années 1980 est désormais gérée, et même exploitée. Il s'agit en effet du premier système de récupération de méthane installé en Afrique subsaharienne. L'idée est née au milieu des années 1990 mais n'a vu réellement le jour qu'en 2008. La municipalité a fait ce choix pour profiter des mécanismes de développement propres proposés par le protocole de Kyoto. Le principe est simple : en exploitant le gaz issu de la fermentation plutôt que de le laisser s'échapper dans l'atmosphère, elle évite de très importantes émissions de gaz à effet de serre et peut prétendre à des crédits carbone qui se revendent sur le marché.



La première étape a donc été d'équiper le site de quelque 103 puits de captage pour récupérer le gaz qui a une très forte teneur en méthane (25 fois plus polluant que le dioxyde de carbone). Ce gaz est ensuite dirigé vers des centrales, où il est brûlé, et permet de fabriquer de l'électricité. L'Agence française de développement est intervenue à hauteur d'environ 6 millions d'euros pour aider la municipalité à financer les installations, dont le coût total a été d'environ 11,5 millions d'euros. La production d'électricité qui permet de produire 6,5 mégawatts et d'alimenter 3 700 foyers couvre une partie de la différence. Et la collectivité espère bien assurer le reste en revendant ses crédits carbone.



Une certification très longue à obtenir



La situation s'est toutefois compliquée au fil des ans. Alors que les crédits carbone étaient encore valorisés à 15 euros la tonne début 2008, la crise économique et les incertitudes qui pèsent sur l'avenir du protocole de Kyoto ont fait tomber les cours qui oscillaient ces derniers temps entre 4 et 6 euros la tonne. Sans oublier la très grande complexité administrative pour faire certifier ce type d'opération par l'ONU. «Nous avons déposé le dossier en 2008 et obtenu la certification seulement en septembre dernier», souligne John Parkin, le directeur adjoint de la régie municipale. Mais, il en est persuadé : «Cela reste un excellent projet.»



À ce jour, 18 millions de tonnes de déchets sont camouflés sous l'herbe et les plantations de la décharge de Bisasar Road. Il y en aura environ 21 millions quand la décharge fermera définitivement ses portes en 2014. «Mais pas l'exploitation du gaz, qui devrait durer encore une dizaine d'années», rappelle John Parkin. L'AFD, de son côté, a estimé que le projet devrait permettre d'éviter 6,8 millions de tonnes équivalent CO2 sur vingt ans. «Une fois que cette décharge aura été exploitée, on démontera l'usine d'électricité pour aller l'installer ailleurs», poursuit le responsable. Les décharges restent le choix privilégié en Afrique du Sud, même si le tri a fait son apparition dans les grandes villes depuis quelques années. Environ 4 % des émissions de gaz à effet de serre de ce pays proviennent des déchets. L'exploitation des déchets de Thekwini permet d'éviter de rejeter 240 000 tonnes par an d'équivalent CO2.

Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Dforestation en Indonsie: plus de 1,3 milliard en amendes impayes
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins gants
Fukushima: un robot confirme la possibilit de soulever du combustible fondu
Les nergies renouvelables progressent en Europe
La Zambie veut abattre 2000 hippopotames, les ONG indignes
Une rare panthre noire photographie en Afrique
Des bases amricaines menaces par le changement climatique
Prdire la floraison des cerisiers, trs srieuse mission au Japon
 Publicit 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Dforestation en Indonsie: plus de 1,3 milliard en amendes impayes
La NASA presse sur l'acclrateur pour un retour sur la Lune
Dcouverte de la chambre funraire d'un noble inca au Prou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activits physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La diffrence est plus dans la tte que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: la dcouverte de notre jardin intrieur
Cuba: l'internet mobile disponible partir de jeudi
Climat: une ado en colre plaide en faveur des gnrations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits crans: le boom des jeux vido sur mobile en Afrique
Naissance du premier bb grce une greffe d'utrus d'une donneuse dcde
L'hiver est l, le charbon brle, les Balkans suffoquent
Premier vol habit destination de l'ISS depuis le lancement rat
 Publicit 
 En image 
 Publicit 
2011-2019 Aux Frontires de la Science. Crdits photos: istockphoto. Page gnre en 0.043 secondes. Blog d'actualits scientifiques ralis par des passionns.