ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

SANTE - Publi le 23/02/12 13:50


Parkinson: des progrès observés chez des singes



Des singes souffrant de la maladie de Parkinson ont fait des progrès notables après l'implantation de cellules souches humaines dans leur cerveau, ont expliqué mercredi des chercheurs japonais.

Quatre singes dont les membres bougeaient spasmodiquement - un symptôme courant du syndrome de Parkinson - et qui peinaient à contrôler leur corps ont montré des signes d'amélioration trois mois après l'opération, a déclaré à l'AFP Jun Takahashi, professeur à l'Université de Kyoto.

Six mois après la transplantation, les quatre primates testés étaient de nouveau capables de marcher dans leur cage, a-t-il ajouté.

M. Takahashi a précisé qu'au moment de l'implantation, 35% des cellules souches étaient des neurones de type dopamine, et qu'environ un dixième d'entre elles étaient encore vivantes un an après. Afin d'améliorer l'efficacité du traitement, il voudrait faire passer ce taux de survie à 70%.

Il espère pouvoir mener cette expérience sur des humains dès 2015.

«Nous devons auparavant augmenter le nombre de neurones de type dopamine à implanter, afin de réduire le risque de tumeur» post-opératoire, a-t-il expliqué.

Lors de cette expérience sur les singes, M. Takahashi et son équipe ont utilisé des cellules souches embryonnaires, mais en cas d'expérience médicale les chercheurs pensent utiliser des cellules souches pluripotentes, créées par l'implantation de quatre types de gènes dans des cellules de peau humaine pour les reprogrammer.

Les cellules souches pluripotentes induites ainsi générées reviennent quasiment au stade embryonnaire (non différencié).

L'utilisation de cellules souches embryonnaires, jugée très prometteuse par nombre de scientifiques, se heurte quant à elle à des oppositions. Des groupes religieux jugent notamment non éthique la culture de ces cellules, soulignant qu'elle implique la destruction d'un embryon.

Au Japon, rien n'interdit toutefois l'utilisation de ces cellules pour la recherche scientifique.

La maladie de Parkinson est l'une des principales maladies neuro-dégénératives, après la maladie d'Alzheimer. C'est aussi l'une des causes les plus fréquentes de handicap moteur, après les accidents vasculaires cérébraux.

Maladies chroniques : et si on prescrivait des activits physiques sur ordonnance ?
Le fractionn serait encore plus efficace pour maigrir que l'entranement continu d'intensit modre
Le pari du dtatouage sans douleur
Les internes de mdecine gnrale font trop d'heures lhpital
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Les Franais mangent de la viande en moyenne 3,4 fois par semaine
L'pidmie de grippe a dj fait 1.800 morts cet hiver
Le sport a un impact positif sur la sant des enfants traits pour des cancers
Un adolescent obse augmenterait son risque futur d'inaptitude au travail
Les Franais consomment de moins en moins de vin
 Publicit 
 LES PLUS RÉCENTS 
Everest: la Chine interdit aux touristes son camp de base au Tibet
Dforestation en Indonsie: plus de 1,3 milliard en amendes impayes
La NASA presse sur l'acclrateur pour un retour sur la Lune
Dcouverte de la chambre funraire d'un noble inca au Prou
Maladies chroniques : et si on prescrivait des activits physiques sur ordonnance ?
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La diffrence est plus dans la tte que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: la dcouverte de notre jardin intrieur
Cuba: l'internet mobile disponible partir de jeudi
Climat: une ado en colre plaide en faveur des gnrations futures
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits crans: le boom des jeux vido sur mobile en Afrique
Naissance du premier bb grce une greffe d'utrus d'une donneuse dcde
L'hiver est l, le charbon brle, les Balkans suffoquent
Premier vol habit destination de l'ISS depuis le lancement rat
 Publicit 
 En image 
 Publicit 
2011-2019 Aux Frontires de la Science. Crdits photos: istockphoto. Page gnre en 0.030 secondes. Blog d'actualits scientifiques ralis par des passionns.