ACCUEIL | FLUX RSS Mercredi 24 Fevrier 2021

CIEL&ESPACE - Publié le 30/06/2020 à 02:09


Miction impossible? La Nasa lance un appel à idées pour des toilettes lunaires


AFP

Les astronautes peuvent déjà uriner et déféquer quand ils flottent dans l'espace, mais la Nasa cherche des concepts plus petits, plus efficaces et adaptés à la faible gravité lunaire pour ses futures missions sur la Lune. Elle a lancé jeudi un appel à projets avec 35.000 dollars de prix.

"Ce défi espère susciter des approches radicalement nouvelles et différentes au problème de la collecte et du stockage des déchets humains", écrit l'agence spatiale américaine dans la prose technique dont elle est coutumière.

Les astronautes d'Apollo faisaient dans un sac (au moins cinq sont restés sur la Lune, selon des archives officielles), et les toilettes de la Station spatiale internationale fonctionnent aujourd'hui avec des systèmes de tuyaux et d'aspiration, apesanteur oblige.

La Nasa accordera trois prix (20.000, 10.000 et 5.000 dollars) aux inventeurs les plus créatifs pour un système à installer dans l'alunisseur qui ramènera deux astronautes sur la Lune d'ici 2024, selon le calendrier officiel (trois sociétés sont en concurrence pour construire l'alunisseur).

Le cahier des charges est spécifié: les toilettes devront bien sûr servir aux hommes et aux femmes, fonctionner à la fois sur la Lune (où la gravité est le sixième de la gravité terrestre) et en microgravité (dans l'espace), occuper moins de 0,12 mètre cube, et ne pas faire plus de bruit qu'une aération de salle de bain (60 décibels).

Surtout, elles devront permettre la défécation et la miction simultanées, et pouvoir recevoir un litre d'urine et 500 grammes de matières fécales (y compris diarrhées) par événement, et 114 grammes par jour de règles. Elles devront être nettoyables en cinq minutes, et contenir les odeurs et les gouttes dans l'habitacle, forcément étroit, du véhicule.

Les déchets devront pouvoir être stockés ou évacués à l'extérieur (pour Apollo, l'urine était rejetée dans l'espace, "où elle se gelait immédiatement dans une pluie de cristaux glacés et étincelants", selon l'auteur Craig Nelson).

Un autre détail pour ceux qui seraient intéressés (date limite le 17 août): "des points bonus seront accordés aux conceptions capables de recueillir les vomissements sans obliger le membre d'équipage à mettre sa tête dans les toilettes".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
La prochaine mission vers Vénus sera peut-être privée
Une sonde américaine touchera l'astéroïde Bennu pour en prélever un échantillon
Plus du double de rayonnements sur la Lune que dans la station spatiale
Une nouvelle mesure de la quantité de matière dans l'univers
Une bactérie pourrait survivre à un voyage interplanétaire
Un trou noir d'un nouveau type découvert par ondes gravitationnelles
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
Un ouragan pourrait retarder le retour sur Terre de la capsule habitée de SpaceX
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
Nancy: un robot-chien pour remplacer l'homme dans les endroits dangereux
La prochaine mission vers Vénus sera peut-être privée
Royaume-Uni: un rat détecteur de mines récompensé pour sa bravoure
Amazon introduit le paiement sans contact avec la paume de la main
 LES PLUS LUS 
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2021 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.051 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.