ACCUEIL | FLUX RSS Dimanche 25 Octobre 2020

RECHERCHE - Publié le 18/06/2020 à 13:30


Covid-19: la dexaméthasone déjà utilisée à grande échelle en France, selon une infectiologue


AFP

La dexaméthasone, un puissant stéroïde efficace pour traiter les malades du Covid-19 les plus gravement atteints, selon des résultats annoncés mardi par des chercheurs britanniques, est "déjà utilisée à grande échelle" dans les hôpitaux français, a indiqué mercredi l'infectiologue Karine Lacombe.

"La dexaméthasone fait partie de la famille des corticoïdes. (...) En France, on a très rapidement donné très tôt les corticoïdes chez des patients qui avaient la Covid-19 parce que ça diminue l'inflammation au niveau des poumons", a déclaré sur la radio France Inter la cheffe du service des maladies infectieuses de l'hôpital Saint-Antoine (AP-HP).

"On sait que c'est un traitement qui marche, on l'a utilisé à grande échelle", a-t-elle ajouté.

Les responsables du vaste essai clinique britannique Recovery ont annoncé mardi que ce médicament réduisait les décès d'un tiers chez les patients placés sous ventilation artificielle, et d'un cinquième chez des patients moins gravement atteints, sous oxygène mais non intubés.

L'ensemble des données permettant aux chercheurs d'aboutir à ces conclusions n'ont pas encore été publiées.

Dans la foulée, le gouvernement britannique a annoncé que ce traitement allait être immédiatement utilisé pour traiter les malades concernés.

Ce médicament est déjà commercialisé dans de nombreuses indications pour ses puissants effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs.

"Ce qu'il faut retenir de l'étude en Angleterre, c'est qu'ils ont, sans traitement, 40% de mortalité" chez les patients hospitalisés en réanimation pour Covid-19. "Nous en France, dans les hôpitaux français, la mortalité était de 13% (...) sans traitement" autre que les soins standards, a affirmé Karine Lacombe, disant ne pas s'expliquer cette différence.

La Pr Lacombe dirige par ailleurs un essai clinique, en collaboration avec l'Inserm et l'Etablissement français du sang (EFS), qui évalue si la transfusion de plasma de patients guéris est efficace pour permettre à des malades du Covid-19 hospitalisés de guérir plus vite.

2 commentaires

    Laisser un commentaire

    • Maximum 250 caractères


    Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
    Des chercheurs en bonne voie pour détecter le Covid-19 dans l'air expiré
    Des chercheurs d'Harvard fournissent une explication sur la perte d'odorat liée au Covid-19
    Repérer les risques d'Alzheimer dès l'âge de 20 ans ? C'est possible, affirment des chercheurs
    La présence d'un anticorps pourrait expliquer pourquoi certaines femmes font des fausses couches à répétition
    Une recherche sur les survivants d'Ebola nous en apprend plus sur les séquelles à long terme du virus
    Un virus de grippe porcine découvert comme propice à une prochaine pandémie
    Une vaste étude illustre les méfaits de la pollution de l'air sur la santé des seniors
    Des médecins décrivent une pathologie similaire à Alzheimer
    Covid-19: la dexaméthasone déjà utilisée à grande échelle en France, selon une infectiologue
     Publicité 
     LES PLUS RÉCENTS 
    Dès 2022, un satellite Franco-Chinois pour observer la jeunesse de l'univers
    Nancy: un robot-chien pour remplacer l'homme dans les endroits dangereux
    La prochaine mission vers Vénus sera peut-être privée
    Royaume-Uni: un rat détecteur de mines récompensé pour sa bravoure
    Amazon introduit le paiement sans contact avec la paume de la main
     LES PLUS LUS 
    Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
    L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
    Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
    Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
    Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
    Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
    L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
    Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
    Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
    La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
     Publicité 
     En image 
     Publicité 
    2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.076 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.