ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 10 Août 2020

CIEL&ESPACE - Publié le 20/11/2019 à 17:49


Titan, un monde de plaines, de montagnes et de lacs


AFP

Des dunes, des plaines, des lacs, des montagnes… Caché derrière une atmosphère brumeuse, Titan possède des paysages variés selon une cartographie globale, publiée lundi dans Nature Astronomy, de la plus grande lune de Saturne.

« Titan est le seul objet extraterrestre connu à présenter à sa surface des étendues liquides », note Alice Le Gall de l’université Paris-Saclay, coauteur de l’étude, en évoquant ses lacs d’hydrocarbures.

Sur Titan, le méthane et l’éthane peuvent exister dans les trois états : solide, liquide, et gaz à la surface. « Il y a donc un cycle du méthane (et de l’éthane) comparable à celui de l’eau sur Terre. C’est-à-dire des nuages qui précipitent et alimentent les rivières et les lacs (voire un réservoir liquide souterrain), etc. », explique à l’AFP la chercheuse.

En combinant des données de différents instruments de la mission Cassini (des images radar et des observations du spectromètre infrarouge), une équipe de chercheurs menée par Rosaly Lopes du California Institute of Technology (Caltech) aux États-Unis a pu répertorier six principaux terrains géologiques sur Titan.

« La répartition de ces terrains est assez compartimentée : les dunes sont dans la ceinture équatoriale de Titan, là où la météo est sans doute la plus aride, les plaines se trouvent aux moyennes latitudes, les lacs et les terrains labyrinthiques aux pôles [là où il pleut le plus] », explique la chercheuse.

Pour compléter le portrait de Titan, curieux astre où il fait -180 °C, plus grand que Mercure et notre Lune, il faut rajouter des montagnes « un peu partout », et quelques cratères. En revanche, même si le satellite est composé d’au moins 50 % de glace, cette dernière est peu présente à sa surface.  

« En effet, les rayons UV du Soleil cassent en permanence les molécules d’azote et de méthane de l’atmosphère de Titan, qui se recombinent pour former, entre autres, des aérosols (des particules solides) organiques qui se déposent à la surface, la recouvrant d’une sorte de suie organique et masquant la glace sous-jacente (sauf sans doute au niveau des montagnes) », explique Alice Le Gall.

Selon l’étude publiée dans la revue Nature Astronomy, les dunes de Titan sont énormes, mesurant des centaines de kilomètres de long pour quelques kilomètres de large. Et les plaines, « des terrains relativement uniformes, sans caractéristique particulière », sont de loin les plus abondantes (65 % de la surface).  

« Mais peut-être qu’une partie de ces plaines sont recouvertes de 'petites' dunes ou de 'petites' rivières que l’on ne peut pas voir avec les instruments de Cassini », précise Alice Le Gall.  

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
Un ouragan pourrait retarder le retour sur Terre de la capsule habitée de SpaceX
Rendez-vous dans 7 mois: le rover Perseverance de la Nasa en route vers Mars
Les humains sur Mars: techniquement possible mais aucun voyage à l'horizon
La Nasa lance son rover Perseverance vers Mars pour y chercher des traces de vie
La sonde chinoise en route vers Mars envoie une photo de la Terre
Feu vert au lancement jeudi du rover martien Perseverance
Premier vol habité de Space X: Thomas Pesquet croise les doigts
Le vaisseau spatial de Virgin Galactic aura des caméras pour selfie avec la Terre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Virgin Galactic table sur un premier vol touristique au premier trimestre 2021
L'Egypte invite Musk après un tweet sur les pyramides construites par des extra-terrestres
Pacifique: trois naufragés sauvés par leur SOS écrit sur la plage
Les antalgiques ne serviraient à rien contre la douleur chronique primaire
SpaceX a ramené sur Terre deux astronautes, une première
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Égypte: découverte de momies d’animaux et de statuettes à Saqqarah
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.050 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.