ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 28 Mai 2020

PLANETE - Publié le 28/10/2019 à 14:47


L'oiseau le plus bruyant du monde crie pour trouver l'amour


AFP

A vriller les tympans ou faire battre le coeur ? C'est bien par amour que l'araponga blanc, désigné lundi l'oiseau le plus bruyant du monde, fait résonner son chant dans les profondeurs de l'Amazonie.

"Il chante la première note, tourné vers l'extérieur, puis il fait une rotation dramatique, presque théâtrale (...) expulsant une deuxième note en direction de sa prétendante", décrit à l'AFP le biologiste Jeff Podos de l'université Amherst dans l'Etat du Massachusetts, co-auteur d'une étude sur ce carillonneur, parue lundi dans la revue Current Biology.

Les sons qui émanent de ce petit animal - 250g et de la taille d'une colombe - sont si assourdissants que les chercheurs se sont demandés comment ses prétendantes pouvaient les écouter sans s'endommager l'ouïe. Ils peuvent atteindre jusqu'à 113 décibels, l'équivalent d'un concert de rock bruyant, un niveau jugé à risque pour l'homme.

Le biologiste a pourtant eu la chance d'observer des femelles, de couleur verte, rejoindre leur heureux élu pendant sa bruyante sérénade.

"Nous ne savons pas comment des animaux si petits arrivent à être si bruyants", affirme Jeff Podos, qui a utilisé des enregistreurs sonores de haute qualité et filmé l'oiseau à haute résolution pour tenter de comprendre le phénomène.

Les chercheurs ont ainsi constaté que plus son appel devenait bruyant, plus il était court, en raison de ses capacités respiratoires limitées. Cette caractéristique anatomique devrait, selon eux, empêcher l'oiseau de battre indéfiniment des records acoustiques.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.074 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.