ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Novembre 2019

SANTE - Publié le 16/10/2019 à 14:43


Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque


AFP

Manger cru, c'est fréquent chez les chats et les chiens mais pas sans risque: outre sa dose de viande quotidienne, Médor risque bien d'ingurgiter (mais aussi de transmettre) de nombreuses bactéries, dont certaines résistantes aux antibiotiques, selon une étude publiée mercredi.

L'alimentation à base de viande crue (dite BARF) fait de plus en plus d'adeptes chez les propriétaires des 140 millions de chats et de chiens d'Europe.

Certains y voient le secret des dents saines, d'un pelage brillant, voire d'une santé de fer. D'autres un moyen d'éviter les additifs des pâtés et croquettes ou de revenir à l'alimentation originelle de ces chasseurs carnivores.

Mais Magdalena Nüesch-Inderbinen, de l'université de Zurich, tire la sonnette d'alarme: "les BARF peuvent contenir des bactéries pathogènes ou résistantes aux antibiotiques", et représenter un risque pour nos amis à quatre pattes et pour nous-mêmes.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé 51 portions d'alimentation pour animaux de compagnie à base de viande crue, commercialisée en Suisse.

Résultat: 37 d'entre elles (73%) avaient un taux d'Enterobacteriaceae supérieur aux normes fixées par la réglementation européenne.

Deux (4%) étaient contaminées par des salmonelles, responsables de troubles gastro-intestinaux (diarrhée, vomissements) chez les animaux et les humains.

Et trente-deux, soit largement plus de la moitié des échantillons, contenaient des bactéries résistantes aux antibiotiques et pouvant être transmises à l'homme, comme par exemple Escherichia Coli, une bactérie susceptible de provoquer des troubles graves.

"La résistance aux antibiotiques est un problème qui affecte la société dans son ensemble. Il est important d'identifier les sources de dissémination qui présentent un risque pour la santé animale et publique", note Magdalena Nüesch-Inderbinen.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.086 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.