ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 27 Fevrier 2020

TECHNOLOGIES - Publié le 30/09/2019 à 13:59


Révolution technologique en Birmanie, un des derniers pays à adopter un code informatique universel


AFP

Accéder aux grands sites web mondiaux, de Google à Wikipedia, était jusqu'ici quasi-impossible en langue birmane. Mais tout est sur le point de changer, le pays, longtemps fermé au monde extérieur, adoptant à partir de la semaine prochaine un code informatique universel.

De plus en plus de personnes sont connectées à internet et disposent d'un téléphone mobile en Birmanie. Pourtant, le pays est l'un des derniers au monde à basculer en "Unicode".

Sans ce code standard, les messages électroniques ou pages web venant de l'étranger sont illisibles, les caractères étant remplacés par des lignes de symboles vides de sens. Les logiciels de traduction et de reconnaissance locale ne fonctionnent pas davantage.

Les géants du numérique Apple et Microsoft ont aidé depuis des années de nombreux pays à standardiser leur norme. Mais la Birmanie, tenue pendant des décennies d'une main de fer par les militaires, est restée une exception et utilise un autre code le "Zawgyi" ("sorcier").

Le basculement officiel en Unicode, à partir du 1er octobre, devrait permettre une meilleure compatibilité des communications avec le reste du monde et une meilleure information puisque les sites étrangers pourront désormais être lus en birman.

"C'est comme passer à la démocratie", s'enthousiasme l'expert informatique birman Zaw Htut.

Malgré l'arrivée au pouvoir d'Aung San Suu Kyi en 2016, les atteintes à la liberté de la presse et à la liberté d'information restent nombreuses dans le pays très décrié par la communauté internationale à la suite des exactions de l'armée à l'encontre des musulmans Rohingyas. Ces derniers ont fui depuis 2017 par centaines de milliers au Bangladesh voisin.

Mais, si le passage en Unicode pour les administrations, les médias ou les grandes entreprises du pays devrait être relativement aisé, il n'en est pas de même pour les particuliers, notamment les plus défavorisés.

Beaucoup de téléphones importés illégalement dans le pays et vendus à bas prix sont pré-installés avec le code "Zawgwi" et 10 à 15% des téléphones les plus anciens ne pourront être convertis, soulignent des experts.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le piège des objets connectés
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
Le streaming en expansion, son empreinte écologique aussi
L'emploi à l'ère de l'intelligence artificielle: des robots et des hommes
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Révolution technologique en Birmanie, un des derniers pays à adopter un code informatique universel
En Chine, on règle avec son visage même quand on paie pas de mine
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.