ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Novembre 2019

SANTE - Publié le 12/09/2019 à 15:53


Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires


AFP

Des scientifiques de l'université canadienne de Colombie-Britannique ont établi un lien entre la survenue de deux pathologies cardiovasculaires et la prise de fluoroquinolones, famille d'antibiotique massivement prescrite pour soigner les infections bactériennes. 

Publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, la recherche se base sur la prise d'antibiotiques fluoroquinolones de plus de neuf millions d'Américains, dans un laps de temps de 30 à 61 jours après la prise du médicament ainsi que dans une autre période plus longue comprise entre 61 jours et 365 jours.  

Les données sont en partie issues du système de déclarations des effets indésirables de la Food and Drug Administration des États-Unis (équivalent américain de l'Agence nationale de sécurité du médicament). Les chercheurs ont également analysé une importante base de données d'assurance-maladie du secteur privé aux États-Unis qui saisit les données démographiques, l'identification des médicaments, les doses prescrites et la durée du traitement.

Au fil de leurs recherches, les scientifiques ont constaté que comparativement aux patients à qui on a prescrit des antibiotiques de la famille amoxicilline, ceux traités aux fluoroquinolones présentaient un risque 2,4 fois plus élevé d'insuffisance aortique et mitrale, des maladies valvulaires cardiaques sérieuses qui entraînent un reflux sanguin dans l'aorte et l'oreillette gauche. Au total, les chercheurs ont identifié 12.505 cas de régurgitation valvulaire. Selon l'étude, le plus grand risque se situe dans les 30 jours suivants la prise du médicament.

"Cette classe d'antibiotiques est très pratique, mais dans la majorité des cas, surtout les infections communautaires, n'est pas vraiment nécessaire. Une prescription inappropriée peut causer une résistance aux antibiotiques ainsi que de graves problèmes cardiaques", prévient Mahyar Etminan, professeur agrégé à l'université de Colombie-Britannique et auteur principal de l'étude.

Bien que cette découverte nécessite d'être confirmée par de futures recherches, les auteurs de l'étude espèrent que cela encouragera l'idée de considérer les antibiotiques fluoroquinolones comme une cause potentielle des problèmes cardiaques observés chez certains patients et dont l'origine n'a pas été établie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.080 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.