ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 17 Octobre 2019

SANTE - Publié le 12/09/2019 à 15:52


Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques


AFP

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils allaient interdire la vente de cigarettes électroniques aromatisées afin de réduire leur attractivité pour les jeunes. Voici où en sont les connaissances sur les dangers du vapotage.

- Que contiennent les cigarettes électroniques?

Le vapotage consiste à inhaler des vapeurs créées par le chauffage à haute température d'un liquide à l'intérieur de la cigarette électronique.

Les liquides contiennent en général de la nicotine. La nicotine est bien étudiée depuis des décennies: elle est addictive et peut affecter le développement du cerveau. Certains utilisateurs trouvent aussi des liquides au cannabis.

Ils n'incluent pas de nombreuses substances dangereuses comme le goudron (cancérigène) ou le monoxyde de carbone (facteur de maladies cardiovasculaires).

Mais la vapeur contient des particules fines qui pénètrent les poumons. Il y a de "nombreuses substances potentiellement toxiques", a conclu un rapport des Académies américaines des sciences, en 2018.

On y trouve notamment des métaux (nickel, plomb...), venant probablement de la bobine utilisée pour chauffer le liquide.

Et un grand nombre d'additifs sont ajoutés, qui peuvent être classés sûrs sous leur forme liquide ou solide, mais dont l'effet est mal étudié lorsqu'ils sont vaporisés et rentrent dans les poumons.

Il est possible que ces substances aient des effets toxiques à long terme sur les cellules du corps. Pour en avoir la certitude, il faudrait des études sur plusieurs décennies, qui n'existent pas encore, les e-cigarettes étant vendues depuis le milieu des années 2000 seulement.

Quant au goût, les e-liquides existent parfumés au tabac, mais aussi avec des dizaines d'arômes différents, selon les marques: menthol, fruits rouge, vanille, mangue... voire des goûts fantaisistes comme bonbons ou crème brûlée.

- Vapoter est-il moins dangereux que fumer?

Des experts anti-tabac arguent que les e-cigarettes sont moins nocives que les cigarettes, puisque la nicotine reste, mais pas les substances dont on sait avec certitude qu'elles sont cancérigènes.

Une étude réalisée au Royaume-Uni et publiée dans le New England Journal of Medicine a observé que les e-cigarettes étaient plus efficaces que les patchs, gommes et autres produits de substitution pour arrêter de fumer.

Mais on n'a pas encore assez de preuves que le vapotage est une aide indiscutable au sevrage, a prévenu l'Organisation mondiale de la santé dans un rapport très sévère en juillet 2019.

Dans tous les cas, les "système électroniques d'administration de nicotine", selon leur nom technique, "sont incontestablement nocifs et devront donc être régulés", dit l'OMS.

A plus court terme, aux Etats-Unis, à l'été 2019, une mystérieuse épidémie de maladies pulmonaires aigües a en outre fait plusieurs morts et envoyé des centaines de personnes aux urgences.

La plupart avaient acheté des liquides au THC, la substance psychoactive du cannabis, mais on ignorait quel ingrédient, parmi les nombreux additifs, pourrait avoir endommagé les poumons.

Une huile de vitamine E a été citée comme cause possible par l'Etat de New York, mais les autorités sanitaires fédérales n'ont pas confirmé que cette molécule était la coupable.

- Faut-il encadrer ou interdire?

L'autre problème concerne les jeunes qui ne fumaient pas au départ, et se mettent au vapotage. Outre la dépendance à la nicotine, des études ont montré qu'ils étaient plus susceptibles de se mettre à fumer du tabac.

Aux Etats-Unis, les autorités parlent d'épidémie dans les lycées, avec une domination des arômes fruités, menthe et menthol. L'interdiction prochaine des e-cigarettes aromatisées dans tout le pays vise à protéger cette jeunesse.

Le gouvernement américain veut n'autoriser que les goûts tabac, à destination de ceux qui voudraient arrêter de fumer, tout en se réservant l'option d'aller plus loin.

Des experts anti-tabac préviennent qu'une interdiction totale des e-cigarettes nuirait aux fumeurs qui souhaiteraient arrêter, et pourraient bénéficier d'un remplacement par le vapotage.

Ils s'alarment ainsi de voir que les villes de San Francisco et Richmond ont voté des interdictions totales de la vente de toute e-cigarette qui n'aurait pas reçu d'autorisation de l'agence fédérale du médicament (FDA), c'est-à-dire la totalité à ce stade. Ces interdictions entreront en vigueur l'an prochain.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
La congélation embryonnaire serait associée à un poids plus élevé à la naissance
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Beauté des ongles, mais risques pour la santé
Les femmes vivent plus longtemps que les hommes, mais pas forcément en bonne santé
Journée mondiale de la santé mentale : une campagne pour en finir avec les idées reçues sur la dépression
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.080 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.