ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 17 Novembre 2019

SANTE - Publié le 05/09/2019 à 16:15


Bannir la viande permettrait d'abaisser son risque de maladie coronarienne mais pas d'AVC


AFP

Des chercheurs britanniques ont trouvé que les personnes qui suivaient un régime alimentaire végétarien, végan ou pesco-végétarien pourraient afficher un risque plus bas de maladies coronariennes que les amateurs de viande, en revanche, les végétariens auraient un risque accru d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Cette nouvelle étude, menée par des chercheurs du Nuffield Department of Population Health de l'Université d'Oxford, a pris en compte des données concernant 48.188 personnes âgées en moyenne de 45 ans, sans antécédents de maladies coronariennes ni d'AVC pour enquêter sur le risque de ces deux maladies chez les mangeurs de viande, les pesco-végétariens (les végétariens qui mangent aussi du poisson et des crustacés) et les végétariens.

Les participants ont été classés selon leur régime alimentaire, le groupe comprenait 24.428 mangeurs de viande, 7.506 pesco-végétariens et 16.254 végétariens (et végans). Les participants ont été suivis pendant plus de 18 ans.

Leurs résultats, parus dans The BMJ, ont montré qu'après avoir pris en compte des facteurs pouvant influer sur les résultats, tels que le tabac, l'activité physique, la prise de compléments alimentaires, les pesco-végétariens et les végétariens enregistraient respectivement un risque abaissé de 13% et 22% de maladie coronarienne par rapport aux mangeurs de viande.

Les chercheurs précisent que la différence de risque pourrait être partiellement attribuée au fait que les végétariens et les pesco-végétariens ont tendance à enregistrer des indices de masse corporelle plus faibles, moins de cholestérol et de diabètes et une moindre tension.

Mais étonnamment, les végétariens et les végans affichaient un risque augmenté de 20% d'AVC par rapport aux mangeurs de viande.

Les chercheurs pensent que ce risque pourrait être augmenté par le fait qu'ils enregistreraient un niveau plus faible de certains nutriments, notamment moins de vitamine B12, que les mangeurs de viande.

Un nombre accru de personnes a décidé d'arrêter de consommer de la viande ces dernières années, en partie pour des raisons de santé et environnementales, mais les bienfaits et les risques potentiels d'un tel changement ne sont pas encore bien compris du public.

Ces nouveaux résultats viennent étayer des études précédentes qui avaient déjà laissé entendre que les végétariens abaissaient leur risque de maladies coronariennes par rapport aux mangeurs de viande, cependant peu de recherches de grande ampleur s'étaient intéressées au risque d'AVC.

En revanche, comme cette étude se fonde sur l'observation, les scientifiques ne peuvent pas déterminer les causes et les effets de ces nouveaux résultats. De plus, les résultats ne sont pas universels du fait que les personnes étudiées étaient toutes blanches et européennes. 

L'étude a cependant bénéficié d'un vaste échantillon de personnes et d'une longue période de suivi. Les chercheurs précisent que de plus amples recherches restent nécessaires pour reproduire les schémas observés.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Une nouvelle souche rare du VIH enregistrée
La pneumonie tue un enfant toutes les 39 secondes
Un régime riche en fibres et en yaourt pourrait protéger du cancer du poumon
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Les défenseurs du vapotage sur des charbons ardents
Les foetus seraient plus attirés par la musique classique que par le rock
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.081 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.