ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 2 Juin 2020

PLANETE - Publié le 03/09/2019 à 14:43


Les projets d'infrastructures chinois menaceraient la lutte contre le réchauffement


AFP

Le projet chinois de « nouvelles routes de la soie », avec le développement d’un réseau gigantesque d’infrastructures dans plusieurs pays, pourrait mettre à mal les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat, avertit lundi un think tank chinois, le centre Tsinghua pour la finance et le développement.

Pékin a lancé en 2013 le projet d’infrastructures des « Nouvelles routes de la soie », pour relier l’Asie, l’Europe et l’Afrique à la Chine, avec des ports, lignes ferroviaires, aéroports et parcs industriels.  

Certains projets, notamment des barrages et des centrales à charbon, sont accusés d’occasionner des dégâts à l’environnement.

Une analyse de l’empreinte carbone du développement des infrastructures dans les pays impliqués dans ces nouvelles routes de la soie conclut qu’il pourrait remettre en cause les objectifs de l’Accord de Paris de 2015 de maintenir la température moyenne mondiale nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux pré-industriels.

Selon le Tsinghua Center for Finance and Development, les 126 pays qui ont signé des accords de coopération avec la Chine représentent 28 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

Il a modélisé les effets du développement de ports, de pipelines, de lignes ferroviaires et d’autoroutes dans 17 d’entre eux et en a déduit que certains pays, comme la Russie, l’Iran, l’Arabie saoudite ou l’Indonésie devraient réduire leurs émissions de CO2 de 68 % d’ici 2050 pour rester dans les clous de l’Accord de Paris.

« Nous avons un scénario “business as usual” qui dit que si l’on continue sur la même voie, même si tous les autres pays à l’échelle du globe, dont les États-Unis, l’Europe, la Chine et l’Inde, se mettent sur la trajectoire des 2 °C, cela va quand même exploser le budget carbone », indique Simon Zadek, du centre Tsinghua.

La Chine est le premier émetteur de CO2 et représente environ 30 % des émissions à l’échelle planétaire.

Pour Simon Zadek, la Chine doit mener une « politique cohérente » par rapport à la réduction des émissions de CO2, chez elle comme à l’étranger.

Cette étude a été menée avec la société Vivid Economics and la fondation ClimateWorks.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.