ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 10 Avril 2020

SANTE - Publié le 03/09/2019 à 14:35


Manger des noix régulièrement réduirait les risques de décès par maladies cardiovasculaires


AFP

Une étude iranienne présentée lors du congrès mondial de cardiologie qui se tient à Paris jusqu'au mercredi 4 septembre affirme que manger des noix, des pistaches ou des amandes au moins deux fois par semaine pourrait réduire les risques de 17% de mourir d'une maladie cardiaque.

Présentée lors du Congrès mondial de cardiologie ESC, l'étude a été réalisée sur une cohorte de 5.432 adultes originaires d'Iran âgés de 35 ans et plus, par des chercheurs de l'Institut de recherche cardiovasculaire d'Ispahan (Iran). Les travaux ont porté sur la composition riche en polyphénols, en fibres et en minéraux de ces aliments et leurs éventuelles vertus protectrices contre les maladies cardiaques.

"Des études européennes et américaines ont établi un lien entre les fruits à coque et la protection cardiovasculaire, mais les preuves sont limitées dans la région de la Méditerranée orientale", explique le Dr Noushin Mohammadifard, qui a dirigé l'étude. "Les noix sont une bonne source de gras insaturés et contiennent peu de gras saturés", ajoute-t-il. 

Au début de l'étude, les participants ne présentaient pas d'antécédents de maladies cardiaques. Ces derniers ont été interrogés tous les deux ans de 2001 à 2013 sur les habitudes alimentaires. Tout au long de la période de suivi, 751 troubles cardiovasculaires ont été identifiés chez les volontaires, dont 594 coronaropathies, 157 accidents vasculaires cérébraux, ainsi que 179 décès liés à une cause cardiovasculaire et 458 décès toutes causes confondues.

Les résultats de la recherche indiquent que les personnes qui ont consommé des noix deux fois ou plus par semaine présentaient un risque de décès cardiaque réduit de 17%, comparé à celles qui n'en mangeaient qu'une fois toutes les deux semaines. Ces estimations tiennent compte de facteurs annexes comme l'âge, le sexe, l'éducation, le tabagisme et le niveau d'activité physique.

Selon les recommandations de l'European Society of Cardiology, 30 grammes de noix non salées par jour sont considérés comme l'une des caractéristiques d'une alimentation saine. D'après le Dr Mohammadifard, les noix fraîches crues représentent l'alternative la plus saine, "car les graisses insaturées peuvent s'oxyder dans les noix périmées, ce qui les rend nocives". 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.