ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 17 Octobre 2019

PLANETE - Publié le 23/08/2019 à 15:04


Microplastiques dans l'eau potable : risques encore faibles pour la santé


AFP

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que les niveaux actuels de microplastiques présents dans l'eau potable ne présentent pas encore de danger pour la santé, mais les experts restent prudents pour l'avenir.

Dans un rapport publié jeudi, l'OMS présente la synthèse des dernières connaissances sur les microplastiques dans l'eau du robinet et l'eau en bouteille et sur ses effets sur la santé humaine.

"Le message clé vise à rassurer les consommateurs d'eau potable du monde entier: d'après cette évaluation, nous estimons que le risque est faible", a déclaré le cordonnateur de l'Unité Eau, assainissement, hygiène et santé de l'OMS, Bruce Gordon, lors d'une conférence de presse.

Il a précisé que l'analyse des risques pour la santé liés aux microplastiques portait essentiellement sur trois aspects: le risque d'ingestion, les risques chimiques et les risques liées à la présence de bactéries agglomérées (biofilm).

L'OMS insiste sur le fait que les données sur la présence de microplastiques dans l'eau potable sont pour l'instant limitées, avec peu d'études fiables, et que ces dernières sont difficilement comparables, ce qui rend plus difficile l'analyse des résultats.

L'OMS appelle en conséquence les chercheurs à mener une évaluation plus approfondie, avec des méthodes standarisées.

Dans un communiqué, l'agence spécialisée de l'ONU indique que les microplastiques d'une taille supérieure à 150 microns ne sont en principe pas absorbés par l'organisme humain, et l'absorption des particules plus petites "devrait être limitée".

Elle estime en revanche que l'absorption de très petites particules microplastiques, notamment de nanoparticules, "devrait être plus élevée, même si les données à ce sujet sont très limitées".

"Les microplastiques présents dans l'eau de boisson ne semblent pas présenter de risques pour la santé, du moins aux niveaux actuels. Mais nous devons approfondir la question", a relevé la directrice du Département Santé Publique, à l'OMS, Maria Neira, citée dans le communiqué. 

Le rapport alerte sur les dangers à venir: si les émissions de plastique dans l'environnement se poursuivent au rythme actuel, les microplastiques pourraient présenter des risques généralisés pour les écosystèmes aquatiques d'ici un siècle, ce qui ne devrait pas être sans conséquence sur la santé humaine.

"Nous devons enrayer l'augmentation de la pollution plastique partout dans le monde", a souligné Mme Neira. 

Les experts soulignent aussi l'importance du traitement des eaux usées (matières fécales et chimiques) qui permet de retirer plus de 90% des microplastiques présents dans ces eaux. Actuellement, une grande part de la population mondiale ne bénéficie pas encore de systèmes adaptés de traitement des eaux usées, selon l'OMS.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Le voyage périlleux des tortues de mer nées sur les côtes grecques
Thaïlande: 11 cadavres d' éléphants retrouvés après une chute au fond d'une cascade
Le Japon se prépare à faire face au typhon géant Hagibis ce week-end
Dans un laboratoire français, huîtres et bars confrontés au CO2
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Australie: quand des marsupiaux meurent d'intenses accouplements
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants japonais champions de la santé grâce au déjeuner scolaire
Le raw foodisme de Médor et Tigrou n'est pas sans risque
Comment le cerveau accroît ou diminue la perception de la douleur
Un avocat de 2,5 kilos bat un record à Hawaii
Une famille attendait la fin des temps recluse dans une ferme
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.