ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

PLANETE - Publié le 20/08/2019 à 14:48


Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur


AFP

Un accessoire qui évoque les bandes dessinées de superhéros: le short robotisé pourrait devenir l'équipement sportif à faire rêver tout marcheur ou coureur avide d'améliorer ses performances.

Dévoilé jeudi par un groupe de chercheurs, cet engin est une adaptation réduite de l'exosquelette, robot d'assistance à l'effort qui prend l'apparence d'une sorte d'armure moderne et qui trouve ses champs d'utilisation dans les domaines militaire ou médical.

Concrètement, le short biomécanique pèse 5 kilos, batterie sanglée autour de la taille comprise. Le moteur, situé au niveau des reins, actionne des câbles assistant l'effort fourni par les jambes. L'appareil détecte et s'adapte à l'allure du marcheur ou du coureur.

La marche ou la course à pied sont deux modes de déplacement très différents et les engins déjà existants se sont concentrés dans leur conception soit sur l'un soit sur l'autre, explique à l'AFP Conor Walsh, un des chercheurs issus majoritairement du Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering, qui dépend d'Harvard.

Au final, il pourrait permettre à quelqu'un en bonne santé d'améliorer ses performances ou de réduire la fatigue d'un soldat crapahutant avec son matériel, détaille M. Wash.

"Je pense qu'avec cet engin nous franchissons un palier, vers des appareils capables d'assister de façons très variées les gens dans les activités de leur vie de tous les jours", estime-t-il.

- Autonomie: 10 km -

La percée technologique s'appuie sur un algorithme qui, avec trois capteurs, parvient à deviner dans 99% des cas l'activité du porteur du short, et à s'y adapter.

La batterie est conçue pour une autonomie de 10 kilomètres, en marche ou en course. Le short robotisé a été testé dans différents milieux: tapis de course, montée de colline, piste d'athlétisme.

Et 90% du poids de l'appareil est situé près du centre d'inertie du corps humain, ce qui réduit la pénibilité du port, insiste Jinsoo Kim, un autre chercheur membre du projet.

Les scientifiques de l'équipe cherchent toutefois à étendre les applications du short biomécanique au bénéfice de personnes souffrant d'une perte partielle de mobilité.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
Australie: quand des marsupiaux meurent d'intenses accouplements
Au Groenland, les chiens de traîneau menacés par la fonte des glaces
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Le sommet sur l'Amazonie lancera un appel mondial pour sa protection
L'Allemagne va bannir le glyphosate fin 2023
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.070 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.