ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 20 Novembre 2019

PLANETE - Publié le 20/08/2019 à 14:42


Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie


AFP

Le Brésil accueille depuis lundi à Salvador de Bahia (nord-est) une réunion régionale sur le changement climatique coordonnée par l’ONU, en pleine polémique sur la préservation de l’Amazonie après les prises de position controversées du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.  

Plus de 3000 participants (responsables politiques, membres d’ONG,  représentants d’organisations internationales) venus de 26 pays prennent part jusqu’à vendredi à la rencontre intitulée « Semaine du climat d’Amérique latine et de la Caraïbe ».  

Les débats se concentreront sur les mesures à prendre pour renforcer les engagements nationaux devant permettre de respecter les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat qui prévoient de limiter le réchauffement mondial à 1,5 degrés.  

Cette réunion, également organisée en Asie et en Afrique, doit permettre de préparer le sommet de l’ONU sur le changement climatique qui aura lieu le 23 septembre à New York et la conférence sur le climat (COP25), qui se tiendra en décembre à Santiago du Chili.  

Le Chili a accepté d’accueillir la COP25 après que le président brésilien, qui avait menacé de sortir son pays de l’Accord de Paris, a renoncé à l’organiser.  

La réunion à Salvador de Bahia avait également été annulée en mai par le ministre brésilien de l’Environnement, Ricardo Salles, qui accusait les participants d’utiliser ce prétexte pour « faire du tourisme ». Il avait finalement fait machine arrière quelques jours après. Il a finalement confirmé la semaine dernière sa participation.  

Jair Bolsonaro, qui encourage l’exploitation des ressources naturelles dans les aires protégées, a suscité récemment la polémique en remettant en cause les chiffres officiels de la progression de la déforestation en Amazonie.  

Début août, il a limogé Ricardo Galvao, le président de l’Institut national de recherche spatiale (INPE), qui mesure l’évolution de la déforestation dans le pays, l’accusant de mentir et de nuire à l’image du Brésil.  

Selon l’INPE, la déforestation en juillet a été quasiment quatre fois supérieure au même mois de 2018.

En signe de protestation, la Norvège et l’Allemagne ont suspendu leur contribution au Fonds Amazonie, qui permet de financer la préservation du « poumon de la planète ».  

La Norvège a apporté 93,5 % des quelque 760 millions d’euros versés entre 2008 et 2018, l’Allemagne 5,7 %.

Lundi, les gouverneurs des États amazoniens du Brésil ont critiqué les initiatives du gouvernement brésilien qui ont conduit à cette suspension et proposé de « dialoguer directement » avec les pays finançant le Fonds Amazonie.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un petit ruminant disparu des radars depuis 25 ans photographié au Vietnam
Les coraux des Caraïbes en danger de mort
Climat: plus vite, plus haut que prévu pour les océans?
Le pirarucu, poisson géant d'Amazonie prisé par les gastronomes
L'oiseau le plus bruyant du monde crie pour trouver l'amour
Un louveteau affaibli prend ses quartiers dans une station de ski des Alpes-Maritimes
Les dauphins roses d’Amazonie contaminés au mercure
Un insecte nommé Greta
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Le voyage périlleux des tortues de mer nées sur les côtes grecques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La médecine traditionnelle chinoise doit être encadrée, selon les académies européennes
Vapotage: les autorités américaines pensent avoir percé le mystère des maladies pulmonaires
Les ossements de 14 mammouths découverts au Mexique
600 bouteilles de cognac remontées d'une épave centenaire en mer Baltique
Italie: une truffe blanche adjugée 120.000 euros à la traditionnelle vente d'Alba
 LES PLUS LUS 
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Chine: après les chats, voilà les bars... à canards
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Antarctique: expédition écologique et éducative pour évaluer la pollution
Un serpent à deux têtes découvert à Bali
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Pérou: explosions et nuées de cendres depuis le volcan Ubinas
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Trois millions de dollars pour les auteurs de la première image d’un trou noir
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.088 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.