ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 21 Fevrier 2020

SANTE - Publié le 16/08/2019 à 14:01


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants


AFP

Selon une nouvelle étude européenne, les enfants qui passent beaucoup de temps devant un écran semblent également faire face à un risque plus élevé de surpoids et d'obésité abdominale, indépendamment de la fréquence de leur activité physique.

Une équipe de chercheurs de l'Université de Helsinki en Finlande, de la Société norvégienne de cancérologie et du Centre international de la recherche sur le cancer, établi en France, s'est penchée sur le cas de 10.288 enfants finnois âgés de 9 à 12 ans.

Les enfants ont été répartis en 3 groupes en fonction de leur consommation d'écrans de télévision et d'ordinateur (occasionnelle, moyenne ou fréquente) et en fonction de leur activité physique (occasionnelle, moyenne, fréquente).

Les chercheurs ont aussi mesuré la taille, le poids et le tour de taille de ces enfants.

Selon les résultats, publiés dans la revue Scientific Reports, en tenant compte des paramètres de l'âge, du sexe, de l'origine, du sommeil et des activités sportives, les chercheurs ont observé que les plus friands de télévision et d'ordinateur s'exposaient à un risque plus élevé de surpoids et d'obésité abdominale.

Cela s'est aussi vérifié chez ceux qui pratiquaient le plus d'exercice.

L'équipe souligne toutefois que cela ne démontre aucun lien de cause à effet.

"Il est à noter que cette étude transversale ne révèle en rien un lien de causalité. Il est possible que les enfants en surpoids passent plus de temps devant les écrans ou qu'un temps important passé devant l'écran aboutisse à un surpoids", explique la chercheuse Elina Engberg.

"L'étude n'a pas non plus mesuré l'intensité de l'exercice physique. Les participants ont seulement évalué la part occupée par le sport dans le temps libre. Des recherches plus approfondies sur les effets combinés des écrans, de l'activité physique et du régime alimentaire sur le poids de l'enfant sont nécessaires".

Les écrans sont devenus omniprésents dans la société moderne. Ces résultats indiquent que les stratégies employées pour réduire la sédentarité et le temps consacré aux écrans peuvent contribuer à juguler l'obésité et le surpoids chez les enfants.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.