ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SANTE - Publié le 10/08/2019 à 15:42


Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence


AFP

Des travaux réalisés par plusieurs instituts de recherche français, anglais et finlandais montrent qu'une bonne santé cardiaque dès l'âge de 50 ans contribuerait à limiter les risques de démence. 

La démence désigne un déclin cognitif important dont les formes les plus courantes sont des maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. Si l'âge avancé représente l'un des principaux facteurs de risque de ces maladies, leur incidence dépendrait également du mode de vie, comme le montre cette nouvelle étude publiée dans le British Medical Journal.

Les chercheurs à l'origine de ces travaux ont étudié la santé cardiovasculaire et le taux d'incidence de démence de 7.899 personnes âgées de 50 ans, en se basant sur les recommandations du Score Live 7, un programme établi pour limiter les risques de maladies cardio-vasculaires disponible sur le site de l'American Heart Association.

Le Score Live 7 comprend quatre paramètres comportementaux (tabagisme, alimentation, activité physique, indice de masse corporelle) et trois paramètres biologiques (glycémie à jeun, cholestérol, tension artérielle). Le programme préconise (entres autres) de stopper le tabac, de surveiller sa tension artérielle, de réduire le sucre ou encore de pratiquer une activité physique régulière.

La santé cardiovasculaire globale est évaluée sur une échelle de 0 à 14 et qualifiée de "mauvaise"(0-6)  ou "optimale" (12-14), avec une note intermédiaire comprise entre 7 et 11.

Plus la santé cardiovasculaire est bonne, plus le risque de démence est faible

Au total, 347 cas de démence ont été enregistrés sur un suivi médian de 24,7 ans. Les chercheurs ont constaté que le respect des recommandations de Life Simple 7 réduisait le risque de trouble de perte de mémoire. Selon l'étude, chaque point supplémentaire ajouté au score d'évaluation de la santé cardiovasculaire correspondait à un risque de démence réduit de 11%. 

L'association entre la santé cardiovasculaire à l'âge de 50 ans et la démence a également été observée chez les personnes qui n'ont pas souffert de maladie cardiovasculaire au cours du suivi. 

"La prévention est un élément important pour contrer le triplement de cas de démence prévu d'ici 2050. Les facteurs de risque cardiovasculaire sont modifiables, ce qui en font des cibles de prévention stratégiquement importantes. Cette étude appuie les politiques de santé publique visant à améliorer la santé cardiovasculaire dès l'âge de 50 ans afin de promouvoir la santé cognitive", soulignent les auteurs de l'étude. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Vaccins : la méfiance, virus insidieux
Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires
Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques
Couches pour bébés: les engagements pris par les industriels globalement respectés
Cryothérapie: peu de bénéfices avérés mais des effets secondaires bien réels
Vingt années de sédentarité doubleraient le risque de décès
Moelle osseuse : agence cherche donneurs, pour augmenter les chances de greffe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.075 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.