ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 2 Avril 2020

SANTE - Publié le 27/07/2019 à 15:47


Manger du poisson environ 3 fois par semaine réduirait le risque de cancer colorectal


AFP

Une nouvelle étude montre que consommer du poisson plusieurs fois par semaine pourrait réduire les risques de cancer colorectal, en particulier les poissons gras riches en oméga-3. 

Reconnus pour favoriser le bon fonctionnement cérébral, les poissons riches en oméga 3 comme les sardines, le saumon ou le maquereau augmenteraient également les chances de survie chez les patients atteints de cancer colorectal comme l'avait montré une vaste étude anglaise parue en 2016 dans le journal Gut.

Cette nouvelle étude publiée dans la revue Clinical Gastroenterology and Hepatology, dirigée par des scientifiques de l'université d'Oxford et financée par le Centre international de recherche sur le cancer apporte une preuve supplémentaire de ces bienfaits. 

Dans cette recherche, plus de 470.000 participants ont accepté de répondre à des questionnaires visant à fournir des informations sur leurs habitudes alimentaires. Ces derniers ont notamment dû indiquer leur apport hebdomadaire en produits de la mer et spécifier le type de poisson consommé (blanc, gras ou maigre).

Les auteurs de l'étude ont suivi les participants pendant près de 15 ans. Au terme de cette période, ils ont constaté que 6.291 d'entre eux ont développé un cancer colorectal. 

Les résultats montrent que consommer 359,1g de poisson par semaine (sachant qu'une portion équivaut à environ à 100g) réduirait de 12% le risque de cancer colorectal par rapport à une consommation hebdomadaire inférieure à 63,49g. Le poisson gras semble particulièrement bénéfique, puisque manger 123,9g par semaine contribuerait à réduire les risques de 10%.

Le Dr Marc Gunter, qui a dirigé les travaux, précise toutefois que l'étude n'a pas tenu compte de l'apport en huile oméga-3. "Cette supplémentation non mesurée d'huile de poisson peut également avoir un effet sur le cancer du côlon. D'autres études seront donc nécessaires pour voir si le poisson ou l'huile de poisson influence le risque de cancer colorectal", souligne-t-il. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.