ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 8 Avril 2020

SANTE - Publié le 20/07/2019 à 12:22


Journée mondiale de la malbouffe : comment déjouer le piège d'une consommation excessive ?


AFP

Ce dimanche 21 juillet sera placé sous le signe de la malbouffe. Quels sont les dangers d'une consommation excessive de "junk food" et comment résister à la tentation du steak-frites de la cantine ou de la pizza surgelée quand on rentre chez soi le soir ?

Le vendredi soir, après une semaine de dur labeur, le combo hamburger-bière ou pizza-vin rouge est plus que tentant. Surtout si l'on a passé les jours précédents à manger consciencieusement des salades composées et des fruits. A quoi bon le nier : les aliments gras et ultra-transformés procurent une sensation de plaisir non négligeable à nos papilles. Selon un récent sondage OpinionWay réalisé sur un échantillon représentatif de 1.027 personnes pour la chaîne de restauration Independence Burger, 57% des Français seraient adeptes de fast-food et 15% s'y rendraient régulièrement. 

Mais depuis plusieurs années, les professionnels de santé pointent les dangers de ces aliments sur notre santé : diabète de type 2, maladies cardio-vasculaires, obésité, cancer... Selon une étude publiée dans The Lancet en 2018, trop de malbouffe jouxtée à un apport insuffisant en fruits et légumes au quotidien serait responsable d'un décès sur cinq dans le monde.

Trop grasse, trop sucrée, trop salée... Voici les principaux maux attribués à la "junk food". Mais comme sous les effets d'une drogue, nous pouvons vite devenir accros à la malbouffe. C'est en tout cas ce qu'avait suggéré une étude américaine réalisée par l'université du Michigan publiée en 2018. Menée sur 200 participants, la recherche a montré que les symptômes de sevrage à la malbouffe s'apparentaient à ceux observés lors de l'arrêt de la cigarette.

"Maigrir tout en y prenant du plaisir"

En dépit du manque de recul et du peu d'études consacrées aux effets addictifs de la malbouffe, ingurgiter ce type d'aliments s'apparente souvent à une soupape de sécurité chez les personnes en surpoids. "Quand on se sent triste, cela peut arriver de prendre trois carrés de chocolat. Mais chez les personnes obèses ou en surpoids, manger s'apparente souvent à une thérapie : on cherche du réconfort chaque fois que ça ne va pas", explique à Relaxnews la Dre Vianna Costil, gastro-entérologue spécialisée dans la prise en charge de l'obésité.

Comment limiter sa consommation de junk food et résister à nos pulsions gourmandes ? "Il ne faut surtout pas se priver. Faire un régime et se restreindre pendant des mois produit souvent un phénomène yoyo : on finit par craquer et on mange deux fois plus derrière", prévient la Dre Costil.

Selon la médecin, la clé pour limiter sa consommation de malbouffe au quotidien serait de changer ses habitudes et réapprendre à cuisiner. "Privilégier des produits frais, locaux et incorporer plus de fruits et de légumes dans son régime alimentaire quotidien aide à garder en tête l'idée de maigrir tout en y prenant du plaisir. Trop de personnes ont perdu cette culture culinaire et se tournent vers des plats cuisinés, qui contiennent trop de sel et trop de sucres. Retrouver le vrai goût des aliments et assainir son alimentation est important, y compris pour les personnes qui ne sont pas en surpoids."

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.