ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

SANTE - Publié le 13/07/2019 à 15:31


Arrêter l'alcool permettrait d'améliorer le bien-être mental des femmes


AFP

Alors que les terrasses de bars affichent complet, une étude montre que le fait d'arrêter l'alcool permettrait aux femmes d'améliorer non seulement leur santé physique mais aussi leur bien-être moral.

Ces nouvelles recherches, menées par des chercheurs de l'université de Hong Kong (HKU), ont suivi 10.386 adultes âgés en moyenne de 49 ans. 56% étaient des femmes.

Les participants étaient soit abstinents, soit des buveurs modérés (14 volumes d'alcool par semaine pour les hommes et 7 pour les femmes) et ont été suivis quatre années durant entre 2009 et 2013.

Le bien-être physique et mental des participants était mesuré grâce à un sondage affichant un score allant de 0 à 100, les scores les plus élevés indiquant une meilleure santé. Pour valider leurs résultats, les chercheurs ont comparé ces données avec les réponses d'un sondage représentatif mené sur 31.079 Américains.

Leurs résultats, parus dans le CMAJ (Canadian Medical Association Journal), ont montré que les adultes femmes et hommes qui ne buvaient jamais d'alcool enregistraient le plus fort taux de bien-être mental en début d'étude.

Ils ont aussi trouvé que chez les femmes qui buvaient modérément et qui arrêtaient de boire de l'alcool en cours d'étude, cet arrêt était lié à une amélioration de leur bien-être mental à la fois chez les sujets chinois et américains. Leurs niveaux de bien-être s'approchaient même des femmes abstinentes au bout de quatre années d'arrêt.

Cependant, une consommation modérée mais persistante d'alcool pendant les quatre années n'était pas associée à un meilleur bien-être physique ou mental. 

Bien qu'une consommation modérée d'alcool ait déjà été associée à une santé physique amoindrie et à des maladies cardiovasculaires ou à des cancers, les effets de l'alcool sur la santé mentale sont à ce jour moins connus.

"Davantage de preuves suggèrent une certaine prudence à recommander une consommation modérée d'alcool dans le cadre d'une alimentation équilibrée", a commenté l'auteur Dr. Michael Ni. Et d'ajouter que "La consommation mondiale d'alcool devrait continuer à augmenter à moins que des stratégies efficaces soient employées. (...) Arrêter de boire pourrait être associé à un changement plus favorable du bien-être mental, pour s'approcher des niveaux des personnes n'ayant jamais bu".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.068 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.