ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SANTE - Publié le 13/07/2019 à 15:30


Soutenir l'agriculture locale serait bon pour notre santé mentale


AFP

Une équipe de chercheurs anglais a analysé les conséquences sur le bien-être psychologique des personnes qui s'investissent dans le soutien d'une agriculture de proximité. 
Jardins partagés, associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP), coopératives...


Les initiatives pour soutenir l'agriculture locale se multiplient depuis ces dernières années, en France comme à l'international. L'association de santé publique anglaise Faculty of Public Health a étudié les bénéfices sur la santé mentale des personnes qui participent à ce type de projets.

D'après ces recherches, à paraître dans le Journal of Public Health, participer à une activité encourageant l'agriculture locale contribuerait au bien-être psychologique. Pour arriver à ces conclusions, les auteurs et autrices de l'étude se sont basés sur un sondage réalisé en ligne et ont comparé les réponses de personnes participant à des initiatives pour le soutien de l'agriculture de proximité dans trois comtés anglais : Essex, Norfolk et Suffolk.

En analysant les données, les chercheurs ont constaté que ceux qui ont participé à des projets alimentaires territoriaux ont obtenu de meilleurs résultats relatifs à leur bien-être psychologique. L'étude s'est également intéressée aux raisons précises qui contribuent à ce sentiment de bonheur, comme le lien avec la nature, les régimes alimentaires sains ou la pratique d'une activité physique.

"Ces résultats montrent que nous devrions envisager plus sérieusement des projets tels que les jardins communautaires, l'agriculture soutenue par la communauté et les marchés de producteurs, qui peuvent rapprocher les gens, améliorer les régimes alimentaires, renforcer les liens avec la nature et encourager les gens à acquérir de nouveaux savoir-faire", considère Zareen Bharucha, autrice principale de l'étude.

"Tout cela contribue à améliorer la santé mentale, qui est l'un des défis de santé publique les plus importants de notre époque. En même temps, ils contribuent à jeter les bases d'un système alimentaire réellement durable, qui est également fondamental pour le bien-être des personnes et de la planète", ajoute la chercheuse. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Vaccins : la méfiance, virus insidieux
Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires
Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques
Couches pour bébés: les engagements pris par les industriels globalement respectés
Cryothérapie: peu de bénéfices avérés mais des effets secondaires bien réels
Vingt années de sédentarité doubleraient le risque de décès
Moelle osseuse : agence cherche donneurs, pour augmenter les chances de greffe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.