ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SANTE - Publié le 13/07/2019 à 14:24


Cancer du col de l'utérus : un test viral recommandé pour le dépistage


AFP

La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé jeudi d'utiliser "en première intention" un test viral pour le dépistage du col de l'utérus chez les femmes de plus de 30 ans, "plus efficace" que l'examen cellulaire actuellement pratiqué.

"La HAS maintient sa recommandation d'un dépistage chez toutes les femmes de 25 à 65 ans qu'elles soient vaccinées ou non, mais en fait évoluer les modalités pour les femmes de plus de 30 ans. Chez ces dernières, le test HPV remplace l'examen cytologique en première intention", explique l'autorité dans un communiqué.

L'infection aux papillomavirus humain (HPV) est une infection sexuellement transmissible très fréquente qui disparaît le plus souvent spontanément. "Mais chez une petite proportion de femmes, le papillomavirus persiste. S'il s'agit d'un HPV dit à haut risque, il peut évoluer en cancer", rappelle la HAS.

Les deux examens se font à partir d'un prélèvement au niveau du col de l'utérus (frottis). Mais, à la différence de l'examen cytologique, qui s'intéresse à la morphologie des cellules, le test HPV cherche la présence d'ADN du virus HPV à haut risque chez les femmes et "s'avère nettement plus efficace pour réduire l'incidence du cancer du col de l'utérus", souligne l'organisme public.

De plus, "en cas de test négatif, le recours au test HPV permet d'allonger l'intervalle entre deux dépistages - passant de tous les 3 ans à tous les 5 ans après 30 ans".

"En revanche, avant 30 ans, il n'est pas recommandé car les infections à HPV transitoires sont très fréquentes chez les femmes jeunes. Leur détection exposerait de fait à des traitements inappropriés, augmentant ainsi les risques de complications lors de grossesses ultérieures", ajoute la HAS.

Chaque année en France, 1.100 femmes meurent de ce cancer et 3.200 nouveaux cas sont diagnostiqués.

Selon "1.000 femmes, 1.000 vies", association qui milite pour l'utilisation du test viral, un quart à un tiers des femmes qui développent un cancer invasif du col, ont réalisé un dépistage régulier par frottis qui était normal.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Vaccins : la méfiance, virus insidieux
Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires
Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques
Couches pour bébés: les engagements pris par les industriels globalement respectés
Cryothérapie: peu de bénéfices avérés mais des effets secondaires bien réels
Vingt années de sédentarité doubleraient le risque de décès
Moelle osseuse : agence cherche donneurs, pour augmenter les chances de greffe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.076 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.