ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 10 Avril 2020

SANTE - Publié le 13/07/2019 à 14:24


Cancer du col de l'utérus : un test viral recommandé pour le dépistage


AFP

La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé jeudi d'utiliser "en première intention" un test viral pour le dépistage du col de l'utérus chez les femmes de plus de 30 ans, "plus efficace" que l'examen cellulaire actuellement pratiqué.

"La HAS maintient sa recommandation d'un dépistage chez toutes les femmes de 25 à 65 ans qu'elles soient vaccinées ou non, mais en fait évoluer les modalités pour les femmes de plus de 30 ans. Chez ces dernières, le test HPV remplace l'examen cytologique en première intention", explique l'autorité dans un communiqué.

L'infection aux papillomavirus humain (HPV) est une infection sexuellement transmissible très fréquente qui disparaît le plus souvent spontanément. "Mais chez une petite proportion de femmes, le papillomavirus persiste. S'il s'agit d'un HPV dit à haut risque, il peut évoluer en cancer", rappelle la HAS.

Les deux examens se font à partir d'un prélèvement au niveau du col de l'utérus (frottis). Mais, à la différence de l'examen cytologique, qui s'intéresse à la morphologie des cellules, le test HPV cherche la présence d'ADN du virus HPV à haut risque chez les femmes et "s'avère nettement plus efficace pour réduire l'incidence du cancer du col de l'utérus", souligne l'organisme public.

De plus, "en cas de test négatif, le recours au test HPV permet d'allonger l'intervalle entre deux dépistages - passant de tous les 3 ans à tous les 5 ans après 30 ans".

"En revanche, avant 30 ans, il n'est pas recommandé car les infections à HPV transitoires sont très fréquentes chez les femmes jeunes. Leur détection exposerait de fait à des traitements inappropriés, augmentant ainsi les risques de complications lors de grossesses ultérieures", ajoute la HAS.

Chaque année en France, 1.100 femmes meurent de ce cancer et 3.200 nouveaux cas sont diagnostiqués.

Selon "1.000 femmes, 1.000 vies", association qui milite pour l'utilisation du test viral, un quart à un tiers des femmes qui développent un cancer invasif du col, ont réalisé un dépistage régulier par frottis qui était normal.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.