ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

PLANETE - Publié le 06/07/2019 à 01:12


Planter beaucoup d'arbres, possible solution au réchauffement climatique?


AFP

Une équipe de chercheurs a calculé qu'il y avait suffisamment de place sur Terre pour planter des arbres capables d'absorber les deux tiers du carbone présent dans l'atmosphère, une solution au réchauffement climatique jugée toutefois exagérée par d'autres scientifiques.

L'étude, menée par des professeurs de l'université ETH Zurich et publiée jeudi dans la revue Science, estime que 900 million d'hectares de couvertures arborées (canopées) supplémentaires pourraient pousser sur la Terre, en plus des 2,8 milliards d'hectares actuels.

Pour parvenir à cette estimation, les chercheurs ont analysé les forêts actuelles et pris en compte le climat et le sol pour évaluer où des arbres pourraient pousser. Tout en excluant les zones aujourd'hui occupées par des cultures ou des villes.

Ces forêts supplémentaires auraient la capacité d'absorber 205 gigatonnes de carbone, sur les 300 gigatonnes qui ont été ajoutées à l'atmosphère depuis la fin du XIXe siècle et le début de l'ère industrielle.

La moitié des zones ainsi reboisables, selon l'étude, se trouvent dans six pays : Russie, États-Unis, Canada, Australie, Brésil et Chine.

« Les gouvernements doivent prendre ceci en compte dans leurs stratégies nationales contre le changement climatique », dit l'auteur principal Jean-François Bastin.

L'équipe argue que l'objectif fixé l'an dernier par les experts climat de l'ONU d'une reforestation de l'ordre d'un milliard d'hectares « est absolument atteignable dans le climat actuel ».

Et elle conclut que la restauration des écosystèmes est « la solution la plus efficace à notre disposition pour contrer le changement climatique ».

Mais cette conclusion a suscité des critiques de spécialistes des sciences de la Terre, dont certains estiment aussi la méthodologie simpliste ou erronée.

« Oui, une reforestation héroïque peut s'avérer utile, mais il faut arrêter de dire qu'il existe une solution naturelle à l'utilisation des énergies fossiles. Il n'y en a pas. Désolé », a écrit Myles Allen, professeur de science du géosystème à Oxford.

« Les nouvelles forêts peuvent jouer un rôle pour éponger l'excès d'émissions de carbone, mais la seule façon de stabiliser le climat est de faire baisser à zéro les émissions de gaz à effet de serre », écrit Simon Lewis, professeur à l'University College London, dans un autre commentaire publié par le Science Media Centre au Royaume-Uni.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.