ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 2 Juin 2020

PLANETE - Publié le 04/07/2019 à 16:26


Après l'éruption du Stromboli, l'île se réveille sous les cendres


AFP

Le petit village italien de Ginostra, au pied du Stromboli, s'est réveillé sous les cendres et quasi vide jeudi, au lendemain de la spectaculaire éruption du volcan qui a tué un randonneur de 35 ans.

Seules quelques fumées s'échappaient du volcan, au lendemain des deux énormes explosions qui avaient projeté un panache de fumée à 2 km de haut mercredi après-midi.

Dans les airs, des avions Canadair on continué à larguer de l'eau pour finir d'éteindre les différents incendies déclenchés par les projections de lave et de pierres brûlantes.

Depuis l'éruption, "on a fait 320 largages", a expliqué en début de matinée Giovanni Giacoppo, responsable des garde-forestiers qui coordonne leur ballet depuis le sol.

Non loin de lui, des pompiers tentaient de déblayer l'épaisse couche de cendres qui recouvre Ginostra et ses alentours, tandis que des bénévoles réunis par la Protection civile dégageait les routes.

Sur une plage avoisinante, quelques touristes retournaient à l'eau.

Scientifiques et résidents assurent que le volcan a retrouvé son calme et qu'une nouvelle éruption, sans être totalement exclue, n'était pas dans les habitudes du Stromboli.

Mercredi soir, environ 70 personnes ont été évacués de Ginostra, la commune la plus touchée sur le versant sud-ouest du volcan, et un total d'un millier de touristes ont pris d'assaut les cinq vedettes assurant la liaison avec la côte calabraise dans la soirée.

Certains sont partis dans la panique, abandonnant sur l'île leurs papiers et bagages.

"C'était comme être en enfer, avec une pluie de feu qui tombait du ciel", a raconté à la presse le prêtre de l'île, Giovanni Longo. Les gens se sont barricadés dans les maisons ou jetés à la mer. Des secouristes ont expliqué jeudi que se jeter à l'eau dans une telle situation était risqué, compte tenu des petits tsunamis que certaines éruptions avaient provoqués par le passé.

Outre plusieurs blessés légers, l'éruption a fait un mort, Massimo Imbesi, un Sicilien de 35 ans passionné de photographie qui était parti en randonnée sur le volcan, en compagnie d'un jeune Brésilien rencontré le jour même.

Selon les secouristes, il a probablement été piégé par les chutes de pierres et asphyxié par les gaz. Le jeune Brésilien a en revanche survécu, déshydraté et sous le choc.

L'île volcanique de Stromboli, d'une superficie de 12,6 km2, compte environ 500 habitants. Elle attire chaque année de nombreux touristes dès le début du printemps.

Selon l'Institut national italien de géophysique (INVG), les deux énormes explosions se sont produites mercredi sur le versant centre-sud du cratère du volcan autour de 16H46 (14H46 GMT). Elles ont été précédées de coulées de lave.

"Ce sont des phénomènes appelés paroxystiques, ils sont rares. Cela s'est produit en 1919, en 1930 et récemment en 2003 et en 2007", a expliqué à la presse Giuseppe Salerno, un vulcanologue de l'INGV, précisant que le volcan, pourtant très surveillé, n'avait donné aucun signe avant-coureur de son brusque accès de colère.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.