ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 2 Juin 2020

PLANETE - Publié le 04/07/2019 à 16:20


Ces objets en plastique dont on pourrait facilement se passer


AFP

A la maison, au travail, dans les supermarchés... Les objets en plastique nous entourent quel que soit l'endroit où nous nous trouvons. Pourtant, un grand nombre d'entre eux sont loin d'être indispensables. 

Interdits dans les caisses de supermarchés français depuis le 1er juillet 2016 et dans les rayons fruits et légumes depuis le 1er janvier 2017, les sacs en plastique n'ont pas pour autant disparu de notre quotidien. S'il ne faut pas plus d'une seconde pour en fabriquer un, son usage ne se limite qu'à une vingtaine de minutes. Mais il lui faudra plusieurs siècles (entre 100 et 400 ans) pour se dégrader. 

Le sac plastique est l'exemple parfait de l'article plastique à usage unique sur lequel on pourrait aisément faire l'impasse en utilisant par exemple des pochettes en papier ou des sacs en tissu. Mais il est loin d'être le seul. 

La paille en plastique serait le 7e déchet le plus ramassé sur les plages

Comme précisé sur le site de Bas les Pailles, 8,8 millions de pailles sont jetées par jour en France, et ce uniquement dans l'industrie du fast-food. Aux Etats-Unis, ce chiffre passe à 500 millions chaque jour. "Assez pour faire deux fois et demi le tour de la planète", commente l'association. 

Or, ces petits objets en apparence anodins passent quelques minutes dans les verres pour ensuite être jetés et se retrouver dans les océans. Selon l'ONG Ocean Conservancy, la paille en plastique serait le septième déchet le plus ramassé sur les plages. Alors qu'on peut facilement les remplacer par des pailles en bambou, en inox ou en papier. Voire ne pas en utiliser du tout.

Pailles, touillettes, cotons-tiges, couverts, assiettes, gobelets... La liste des accessoires en plastique à usage unique est longue. Tous ces objets suivent le même principe : production massive, utilisation éphémère et transformation en déchet, avec les plages et les océans pour destination finale. En mars dernier, le Parlement européen a validé définitivement l'interdiction des objets en plastique précédemment cités, au plus tard d'ici début 2021. 

Selon un rapport du Forum économique mondial publié en 2016, il y aura plus de plastique que de poissons dans l'océan d'ici 2050 si nos modes de production et de consommation ne s'inversent pas. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.