ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 9 Décembre 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 03/07/2019 à 18:57


Facebook et YouTube s'engagent contre les remèdes miracles bidons


AFP

Facebook et YouTube ont annoncé mardi qu'ils allaient oeuvrer contre les remèdes présentés comme miracles - mais en réalité souvent bidons - qui pullulent sur leur plateforme.

Sur Facebook, le nombre de "messages faisant des annonces exagérées et sensationnelles sur la santé", dans le but de vendre des produits, sera réduit, a annoncé le réseau social de Mark Zuckerberg, déjà épinglé pour sa diffusion d'infox pendant les campagnes électorales.

L'algorithme du réseau social, qui décide ce que voient les utilisateurs sur leur page d'accueil, sera ainsi modifié. 

YouTube a pour sa part fait des annonces similaires. 

Ces informations arrivent après des révélations du Wall Street Journal, qui a enquêté sur les affirmations erronées en ligne, comme celle sur l'usage du bicarbonate de soude pour guérir le cancer.  

"Pour aider les gens à recevoir des informations justes sur la santé, il est impératif que nous minimisions les contenus sensationnels ou trompeurs", a écrit dans un post de blog Travis Yeh, un des responsables de Facebook, qui a déjà engagé des actions le mois dernier pour lutter contre les anti-vaccins. 

"Nous traitons ça de la même manière que nous avons réduit les contenus de pauvre qualité, comme les pièges à clics, dans le passé: nous identifions des phrases souvent utilisées dans ces messages pour prédire quels seront les messages sensationnalistes (...) et les montrer plus bas sur le fil d'actualité" de l'utilisateur, a précisé Travis Yeh.

Le Wall Street Journal a notamment trouvé des vidéos faisant la promotion d'onguents pouvant s'avérer être dangereux, de régimes et de techniques de dépistages non-approuvés.

"La désinformation pose un réel problème, notamment sur les sujets médicaux", a expliqué mardi dans un communiqué YouTube, propriété de Google, en annonçant qu'il allait présenter aux internautes un accès à plus de sources sérieuses pour qu'ils vérifient eux-mêmes la véracité des informations qui leur sont montrées.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
Le streaming en expansion, son empreinte écologique aussi
L'emploi à l'ère de l'intelligence artificielle: des robots et des hommes
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Révolution technologique en Birmanie, un des derniers pays à adopter un code informatique universel
En Chine, on règle avec son visage même quand on paie pas de mine
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Entrepôt high-tech pour livrer au plus vite du frais dans la ville qui ne dort jamais
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Le poisson-clown n’a pas la capacité génétique de s’adapter
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.