ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SANTE - Publié le 25/06/2019 à 13:44


Le CBD pourrait devenir une arme puissante contre l'antibiorésistance


AFP

Alors que le CBD, substance non psycho-active du cannabis également connue sous le nom de cannabiodiol, va bientôt faire l'objet d'une expérimentation médicale en France, une nouvelle étude menée sur la souris montre que l'un de ses composants pourrait s'avérer efficace dans le traitement des infections cutanées.

Présentée à la conférence de la Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie à Vienne, l'étude démontre que le cannabiodiol pourrait être efficace pour traiter les furoncles et la maladie du charbon, des infections de la peau provoquées respectivement par l'action des bactéries Staphylocoque doré et Bacillus anthracis.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont observé l'activité antimicrobienne du cannabidiol produit synthétiquement sur des souris de laboratoire. L'expérience a montré que le traitement s'avérait efficace pour tuer les bactéries à Gram positif, responsables (entre autres) des infections cutanées. Mieux encore : le CBD a permis de tuer plusieurs souches bactériennes résistantes aux antibiotiques classiques, dont la Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), source courante d'infections graves contractées à l'hôpital.

Le cannabidiol pourrait donc jouer un rôle crucial dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques, un fléau considéré comme l'une des "plus graves menaces" sanitaires par l'Organisation Mondiale de la Santé et qui entraîne une prolongation des hospitalisations, une augmentation des dépenses médicales et une hausse de la mortalité.

Si de nombreuses recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le mécanisme de ce composant et prouver son efficacité sur les humains, Mark Blaskovich, auteur principal de l'étude et professeur à l'Université du Queensland, s'enthousiasme de cette découverte : "Compte tenu des effets anti-inflammatoires connus du cannabidiol, de son innocuité chez l'humain et de son potentiel d'administration orale, il s'agit d'un nouvel antibiotique prometteur', souligne-t-il. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Vaccins : la méfiance, virus insidieux
Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires
Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques
Couches pour bébés: les engagements pris par les industriels globalement respectés
Cryothérapie: peu de bénéfices avérés mais des effets secondaires bien réels
Vingt années de sédentarité doubleraient le risque de décès
Moelle osseuse : agence cherche donneurs, pour augmenter les chances de greffe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.072 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.