ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 25/06/2019 à 13:43


Une nouvelle revue pour les adeptes de la collapsologie


AFP

"Le dernier magazine avant la fin du monde" : la "collapsologie", concept tendance qui étudie les effondrements possibles de notre civilisation sur fond de dérèglement climatique, aura sa revue dédiée, "Yggdrasil", un trimestriel dont le premier numéro sort mercredi en kiosques.

Ce trimestriel est porté par Yvan Saint-Jours, militant écologiste qui a notamment fondé les magazines "La Maison écologique" et "Kaizen", ainsi que par le chercheur et conférencier Pablo Servigne, qui revendique la paternité du concept de "collapsologie".

"Plutôt que de survivre en restant isolés, nous choisissons de vivre, c'est-à-dire de relever le défi de s'organiser, d'aller vers l'autre, de nous reconnecter à la joie en partant de cette réalité pourtant bien sombre. Ce magazine est là pour créer du lien entre les personnes qui se sentent concernées", explique Pablo Servigne, auteur de plusieurs essais sur le sujet dont "Comment tout peut s'effondrer" et "Une autre fin du monde est possible".

"Parce que nous ne croyons pas en la croissance infinie, nous avons conçu Yggdrasil comme un organisme vivant. Il naît aujourd'hui, croît, puis meurt en 2022 après 12 numéros. S'il génère des bénéfices, ils seront reversés à son écosystème (associations, organismes, éco-lieux...), qui est en train d'émerger", précise de son côté Yvan Saint-Jours.

Tiré à plus de 50.000 exemplaires et accompagné d'un site Internet, Yggdrasil a été lancé grâce à une campagne de financement participatif qui a permis de lever 167.585 euros auprès de plus de 3.100 personnes.

Au programme du premier numéro d'Yggdrasil (un nom qui s'inspire de la mythologie nordique), un "petit manuel de désobéissance civile", une interview d'Edgar Morin, un reportage dans les locaux du journal britannique "Permaculture magazine", un papier sur les "tiny houses" ou des fiches pratiques sur la récupération de l'eau.

Ce mook (à mi-chemin entre un magazine et un livre), dont le nom complet est "Yggdrasil, effondrement et renouveau" sera vendu 12 euros et comptera 140 pages, sans publicité. Et il est évidemment imprimé sur du papier recyclé.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.058 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.