ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 10 Avril 2020

SANTE - Publié le 18/06/2019 à 12:51


Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?


AFP

Une étude menée par des scientifiques français de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière et de l'Hôpital de la Salpêtrière explore une piste pour un diagnostic précoce de la démence fronto-temporale, en étudiant le traitement des patients de certaines émotions spécifiques.

Les démences fronto-temporales (DFT) désignent un groupe de maladies neurodégénératives qui attaquent le lobe frontal et/ou temporal du cerveau et qui se manifestent le plus souvent par des troubles du langage et du comportement (apathie, repli sur soi, perte d'inhibition...).

Pour cette nouvelle étude publiée dans le Journal of Alzheimer's Disease, les auteurs se sont focalisés sur l'incapacité des patients DFT à réguler leurs émotions dites "morales", c'est-à-dire les expériences affectives favorisant la coopération et la cohésion de groupe (admiration, honte, pitié, etc). 

Les auteurs de l'étude ont soumis 22 patients DFT à des tests basés sur 42 scénarii différents impliquant des interactions humaines et des émotions morales, mélangées à d'autres sentiments dénués de valeur morale. Par exemple, il est possible de ressentir de l'admiration à la fois pour un acte altruiste et pour l'architecture d'un bâtiment. Dans les deux cas, l'émotion est identifiée comme de l'admiration, mais le contexte s'avère complètement différent.

Un marqueur précoce des DFT

Quinze patients Alzheimer et 45 personnes en bonne santé ont également pris part à l'expérience. Les résultats ont montré que le traitement des émotions morales était beaucoup plus altéré chez les patients DFT que ceux atteints d'Alzheimer et les participants en bonne santé. 

"Nos résultats confirment que les émotions en général sont altérées chez les patients DFT, en, particulier les émotions morales. Notre nouvel outil de test semble fournir un marqueur précoce, sensible et spécifique pour le diagnostic des DFT, tout en les distinguant de façon fiable de la maladie d'Alzheimer. Elle pourrait également être un marqueur pour d'autres maladies impliquant la rupture des émotions morales, par exemple pour les individus psychopathes", estime Marc Teichmann, co-auteur de l'étude. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.