ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 21 Fevrier 2020

PLANETE - Publié le 14/06/2019 à 14:02


Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce


AFP

Ils se roulent dans l'herbe, jouent à la balançoire et font la sieste comme tous leurs congénères. Mais Meimei et Hehe, deux jumeaux pandas nés d'une mère en captivité et d'un père en liberté, sont prometteurs pour la survie de l'espèce.

Nés il y a près d'un an dans la réserve de Hetaoping, dans le sud-ouest de la Chine, le frère et la soeur sont une réussite dans les efforts de diversification génétique de l'animal symbole de la nature en danger.

Une réussite officiellement inscrite mercredi dans le Livre des records lors d'une cérémonie dans la réserve de Shenshuping, où les deux petits pandas résident désormais.

La naissance de jumeaux n'arrive que dans un cas sur deux mais celle de Meimei (« Bonheur » en chinois) et Hehe (« Harmonie ») s'est avérée « particulièrement difficile », témoigne Liu Xiaoqiang, un des responsables de la réserve de Hetaoping.

Il a fallu réintroduire temporairement leur mère, élevée en captivité, dans la nature. Cela lui a pris plus d'un mois avant de s'accoupler avec un mâle, une opération qui s'est faite en dehors de toute intervention humaine.

« La diversité génétique des pandas en captivité reste assez limitée, il nous faut donc introduire du sang neuf venu de la nature », explique M. Liu à l'AFP.

La naissance des jumeaux constitue « un grand pas en avant » pour l'enrichissement du bassin génétique des pandas en captivité. Elle encourage les chercheurs à renouveler l'expérience à l'avenir, ajoute-t-il.  

La reproduction des pandas est notoirement difficile : la femelle n'est féconde que quelques jours par an et le mâle n'a souvent que bien peu d'intérêt pour la chose.  

Lors de la naissance de jumeaux, la mère ne s'occupe habituellement que d'un seul de ses petits, l'autre devant sa survie à sa prise en charge par des éleveurs dans le cas de pandas en captivité.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La France veut interdire le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets fin 2021
Inde : la Cour suprême approuve la réintroduction de guépards
Premier loup de l'année abattu en France, dans les Alpes-de-Haute-Provence
Le groupe Total assigné en justice pour inaction climatique
Un fort séisme fait trembler Cuba et la Jamaïque, pas de dégâts rapportés
Allô, c'est pour coâââ ? Quand les chercheurs téléphonent aux grenouilles
En finir avec l'emballage plastique à usage unique ? L'Assemblée fixe un objectif en 2040
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.060 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.