ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 21 Fevrier 2020

SANTE - Publié le 08/06/2019 à 01:57


Suicide : des scientifiques étudient le génome des patients ayant tenté de mettre fin à leurs jours


AFP

Existe-t-il une cause biologique au suicide ? C'est la question posée par des chercheurs qui ont étudié le génome d'une vaste cohorte d'humains afin de déterminer si les gènes associés à la dépression, la bipolarité et la schizophrénie pouvaient augmenter le risque de tentative de suicide chez un individu. 

Publiés cette semaine dans The American Journal of Psychiatry, les travaux menés ont été réalisés par des chercheurs de l'Icahn School of Medicine à Mount Sinai (New York, Etats-Unis). Les chercheurs ont comparé les génomes de 6 569 personnes ayant fait une tentative de suicide à celui de 17 232 personnes n'ayant pas tenté de se suicider.

Tous étaient atteints de troubles mentaux tels que la dépression majeure, la bipolarité ou la schizophrénie. Les échantillons ont été prélevés à partir de 46 cohortes individuelles issues d'Europe, des États-Unis et d'Australie.

"On sait que les tentatives de suicide reposent en partie sur la génétique et que les études du génome peuvent fournir des renseignements inestimables sur la biologie sous-jacente", explique Niamh Mullins, chercheuse en génomique psychiatrique et autrice principale de l'étude.

Des gènes communs entre dépression majeure et tentative de suicide

L'étude a montré que les personnes sujettes aux tentatives de suicide ont une plus grande prédisposition génétique pour la dépression, quel que soit le trouble mental dont elles sont atteintes. "Ces résultats indiquent l'existence d'une étiologie génétique commune entre les tentatives de suicide (TS) et la dépression majeure", explique la Pre Mullins.

"D'autres efforts de collaboration pour amasser des échantillons à une échelle encore plus grande seront essentiels pour identifier des variantes génétiques spécifiques qui jouent un rôle dans l'augmentation du risque de tentative de suicide", ajoute-t-elle. 

A terme, l'objectif de ces recherches est de mettre au point de nouveaux traitements et de nouvelles méthodes de prévention, afin d'alléger le fardeau que le suicide ou les tentatives de suicide représentent pour les patients, les proches et les professionnels de santé.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
Un maire décrète l’obligation d’être en joie pendant une semaine
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
L'antique tombe de la Dame de Vix, princesse celtique, ressurgit de la terre
Les squelettes surnommés les amants de Modène étaient deux hommes
L'anémie en début de grossesse pourrait augmenter le risque d'autisme chez l'enfant
Se montrer plus extraverti pour se sentir mieux ?
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Des chercheurs ont appris à des rats à jouer à cache-cache
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.120 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.