ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 7 Avril 2020

SANTE - Publié le 05/06/2019 à 02:21


Des médecins américains ont développé une application de relaxation pour gérer et réduire les migraines


AFP

Des médecins américains ont développé une application pour smartphone qui propose des exercices de respiration et de détente musculaire pour les patients qui souffrent de migraines. 

Développée par des scientifiques de l'école de médecine de l'université de New-York et baptisée RELAXaHead, l'application prévoit un suivi médical en fonction de la fréquence et de la sévérité des crises et se base sur la thérapie de relaxation musculaire progressive (RMP). Publiée dans la revue Nature Digital Medicine, cette étude est la première à évaluer l'efficacité clinique d'une application smartphone pour traiter la migraine, assurent les auteurs.

Répertoriée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la migraine est une maladie qui touche un Français sur cinq. La fréquence des crises varie selon les individus, mais s'étend généralement d'une fois par an à plusieurs fois par semaine. Hormis de violentes douleurs au niveau du crâne, les migraines peuvent s'accompagner de nausées, de vomissements et d'une hypersensibilité au bruit et/ou à la lumière.

Les causes de la migraine sont liées à la fois à des facteurs génétiques, hormonaux, mais également au mode de vie ainsi qu'au stress et à l'anxiété. D'où l'intérêt d'orienter les patients vers une thérapie comportementale et cognitive (TTC), afin de leur apprendre à gérer leurs angoisses et à espacer les crises.

Une utilisation assidue aide à réduire la fréquence des migraines

L'équipe de chercheurs a évalué l'efficacité de l'application auprès de 51 patients migraineux, âgés de 39 ans en moyenne. Les patients ont utilisé l'application pendant 90 jours et ont dû tenir un registre quotidien de la fréquence et de la gravité de leurs crises migraineuses, tandis que l'application a évalué la durée et la fréquence d'utilisation de la RMP.

L'expérience a montré que la thérapie RMP pratiquée depuis l'application a permis aux patients qui l'utilisaient au moins deux fois par semaine d'avoir 4 migraines en moins chaque mois. Selon la Dre Mia T. Minen, neurologue et chercheuse principale de l'étude, ces résultats montrent que les technologies disponibles via les smartphones "peuvent enseigner efficacement aux patients les compétences nécessaires pour gérer leurs migraines tout au long de leur vie". 

L'utilisation de RELAXaHead a toutefois chuté à 51% six semaines après le début de l'étude et à 29% au bout de 90 jours. L'équipe de la Dre Minen, qui s'attendait à une diminution graduelle de l'utilisation de l'application, prévoit d'identifier des moyens potentiels d'encourager des séances plus fréquentes. Les chercheurs prévoient également d'étudier les meilleures façons d'introduire ce nouveau dispositif smartphone dans leurs pratiques cliniques.

L'application n'est pas encore accessible au public.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.