ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SANTE - Publié le 03/06/2019 à 16:41


Chirurgie cardiaque : le paradoxe de l'obésité en partie réfuté


AFP

Les patients qui ont une masse grasse très élevée ont quatre fois plus de risques de décéder après un pontage coronarien, montre un chercheur français lundi, des résultats qui contredisent l'idée que l'obésité offre un effet "protecteur" dans certaines chirurgies cardiaques.

Certaines études semblent montrer que les patients en surpoids, voire obèses, atteints d'un syndrome coronarien aigu (étape avant la crise cardiaque) bénéficient d'un meilleur pronostic que les autres après une opération cardiaque, un phénomène contesté qualifié de "paradoxe de l'obésité", rappelle Xavier Leroy, anesthésiste-réanimateur au CHU de Lille.

Mais ces résultats, qui ne prennent en compte que l'indice de masse corporelle (IMC), ne se vérifient pas si on analyse le niveau de masse grasse et de masse maigre des patients, soulignent le médecin et son équipe dans une étude présentée au congrès Euroanaesthesia à Vienne.

L'IMC est calculé par le poids divisé par la taille au carré, un indice supérieur à 25 définissant le surpoids et au-dessus de 30, l'obésité. Il ne donne qu'une idée imparfaite du statut pondéral d'une personne et de ses effets pour la santé. Il doit être complété par d'autres indicateurs tels que le périmètre abdominal.

On peut aussi étudier la composition du corps, constitué de masse grasse (graisse située sous la peau et autour des organes) et de masse maigre (muscles, os, organes, etc.). Ces indicateurs peuvent être déterminés par une formule mathématique ou par certaines balances, qui envoient un courant électrique de très faible intensité dans le corps.

En analysant les dossiers de plus de 3.000 patients opérés d'un pontage coronarien, le Dr Leroy montre que les 25% de malades présentant la masse grasse la plus élevée ont été 4,1 fois plus nombreux à décéder dans les 30 jours suivant l'opération que les 25% avec la masse grasse la plus faible.

De même, les 25% avec la masse maigre la plus basse avaient 2,8 fois plus de risque de décès que le quart de patients avec la masse maigre la plus haute.

Aucune association n'a en revanche pu être établie entre l'IMC et la mortalité à 30 jours des patients, ajoute le chercheur.

Le syndrome coronarien aigu, lié à l'obstruction d'une ou plusieurs artères coronaires (qui irriguent le muscle cardiaque), se manifeste généralement par une douleur thoracique intense et durable, localisée derrière le sternum.

L'interruption de l'apport de sang à une région du coeur peut alors se traduire par une crise cardiaque ou infarctus du myocarde.

L'un des traitements fréquents est le pontage coronarien, une opération très invasive, sous anesthésie générale, qui consiste à contourner l'artère obstruée en implantant un autre vaisseau en aval.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Vaccins : la méfiance, virus insidieux
Une famille d'antibiotiques fréquemment prescrite pourrait être à l'origine de maladies cardiovasculaires
Ce que disent les études sur les cigarettes électroniques
Couches pour bébés: les engagements pris par les industriels globalement respectés
Cryothérapie: peu de bénéfices avérés mais des effets secondaires bien réels
Vingt années de sédentarité doubleraient le risque de décès
Moelle osseuse : agence cherche donneurs, pour augmenter les chances de greffe
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.155 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.