ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 11 Décembre 2019

PLANETE - Publié le 31/05/2019 à 14:09


Océans: le Japon veut enrayer la pollution plastique


AFP

Le Japon a dévoilé vendredi un programme de réduction des déchets de plastique qui polluent les océans, une question qu'il souhaite mettre en avant lors du sommet du G20 organisé sur son sol le mois prochain.

Tokyo veut se présenter comme champion de cette cause et devrait selon les médias japonais tenter d'obtenir un accord international à l'occasion de la réunion des chefs d'État et de gouvernement de ce groupe de pays industrialisés et émergents du 28 au 30 juin à Osaka.

« Les déchets de plastique dans les océans sont une des questions placées en tête du programme du sommet du G20 et, comme nous assurons la présidence de ce rassemblement, nous allons prendre l'initiative pour résoudre de problème », a déclaré le premier ministre Shinzo Abe au cours d'une réunion ministérielle dédiée à l'adoption du projet.

Pour le moment ces politiques sont en grande partie théoriques, aucun calendrier n'étant fixé pour légiférer.

Le Japon est le deuxième producteur mondial de déchets en plastique par habitant après les États-Unis. Bien qu'il ait un taux de recyclage relativement élevé, il est en retard en ce qui concerne les mesures de réduction du plastique à usage unique.

Boîte de repas jetables, bananes ou même pruneaux emballés individuellement, emballages doubles : au pays du client roi, le refus d'un couvercle sur son café ou d'un petit sachet pour protéger un aliment déjà sous plastique suscite le plus souvent l'étonnement des vendeurs.

Dans le cadre de la politique préconisée figure le projet de faire payer les sacs en plastique, sans qu'il soit précisé de date de mise en application ni si tous les commerces de détail seront concernés.

Les sacs payants sont une pratique courante dans de nombreuses régions du monde. Après le petit sac de plastique qui a disparu des supermarchés, l'Union européenne s'attaque à tous les produits en plastique à usage unique : à partir de 2021, elle veut voir disparaître toutes les touillettes à café, pailles, emballages divers, qui représentent pas moins de 70 % des déchets qui échouent dans la mer.  

L'objectif du Japon est de recycler 100 % du plastique neuf d'ici 2035 et de développer des solutions de remplacement biodégradables.

Le projet comprend aussi un plan d'aide aux pays d'Asie du Sud-Est pour les techniques et infrastructures de recyclage, a précisé le gouvernement dans un communiqué.

À l'échelle mondiale, quelque huit millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans la mer. La part du Japon représente entre 20 000 et 60 000 tonnes, selon le gouvernement.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Allô, c'est pour coâââ ? Quand les chercheurs téléphonent aux grenouilles
En finir avec l'emballage plastique à usage unique ? L'Assemblée fixe un objectif en 2040
La permaculture marine au secours des huîtres
Les espèces invasives apportées par l'Homme, l'autre menace pour l'Antarctique
Une initiative inédite pour aider à protéger les tortues en Tunisie
Arctique: le réchauffement cause des difficultés à deux explorateurs
Plaie des océans, les microplastiques contaminent aussi les fleuves européens
Au Royaume-Uni, les castors appelés à la rescousse contre les inondations
La période de reproduction de la grande barrière de corail a commencé
Un petit ruminant disparu des radars depuis 25 ans photographié au Vietnam
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les chiens savent catégoriser les mots, même prononcés par des inconnus
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Des fossiles révèlent comment nos oreilles sont nées
Une nouvelle espèce de dinosaure, herbivore et court sur pattes, découverte en Equateur
Les orques ménopausées dopent la survie de leurs petits-enfants
 LES PLUS LUS 
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
La Russie n’utilisera plus son robot Fedor pour des missions dans l’espace
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
La prise d'une décision dépend de notre degré d'incertitude, affirment des scientifiques américains
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Ablation de l'utérus : les femmes seraient plus sujettes à la dépression ou à l'anxiété après l'intervention
Des compléments alimentaires aideraient à réduire certaines maladies mentales
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.062 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.