ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 10 Avril 2020

SANTE - Publié le 30/05/2019 à 15:16


Le stress en début de grossesse associé à un sperme de moins bonne qualité chez les enfants


AFP

Les hommes dont la mère a été confrontée à des événements stressants pendant le début de sa grossesse ont en moyenne un sperme de moins bonne qualité et un niveau moins élevé de testostérone que les autres, montre une étude publiée jeudi.

Parmi les 643 jeunes hommes australiens de 20 ans étudiés par les chercheurs, ceux dont la mère a connu "au moins trois événements de vie stressants" tels qu'un divorce, un deuil ou la perte d'un travail au cours des 18 premières semaines de grossesse présentaient en moyenne 36% de spermatozoïdes en moins et ces derniers étaient 12% moins mobiles, détaille l'étude, parue dans la revue spécialisée Human Reproduction.

Leur niveau de testostérone était par ailleurs plus bas de 11% en comparaison avec ceux qui n'avaient pas été exposés à tel événement stressant.

Lorsque ces événements ont lieu durant le dernier trimestre de la grossesse, les chercheurs n'ont en revanche pas observé de différence significative.

Ces travaux ne démontrent pas de lien de cause à effet. Ils suggèrent toutefois que "l'exposition maternelle à des événements de vie stressants en début de grossesse, une période sensible pour le développement des organes de reproduction mâles, pourrait avoir d'importants effets secondaires tout au long de la vie sur la fertilité des hommes", souligne Roger Hart, professeur de médecine de la reproduction à l'université d'Australie-Occidentale, qui a dirigé l'étude.

S'il est peu probable que ce stress en début de grossesse soit à lui seul une cause d'infertilité, il pourrait contribuer à augmenter ce risque, ajouté à d'autres facteurs tels que le tabac, la consommation d'alcool, le diabète, l'obésité, et peut-être l'exposition à des perturbateurs endocriniens, ajoute le Pr Hart.

Des études menées sur des rongeurs appuient l'hypothèse selon laquelle le stress entraîne une baisse du niveau de testostérone chez le foetus, a commenté Richard Sharpe, professeur honoraire au Centre de médecine de la reproduction de l'université d'Edimbourg (Ecosse), qui n'a pas participé à l'étude.

Plusieurs études ont mis en évidence ces dernières années une baisse de la qualité du sperme des hommes d'ascendance européenne.

Une analyse publiée en 2017, portant sur 43.000 hommes, mettait ainsi en évidence une chute de près de 50% de la concentration en spermatozoïdes dans cette population au cours des 40 dernières années, à un niveau restant toutefois dans la fourchette "normale" établie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Aucune baisse significative n'avait en revanche été constatée en Amérique du sud, en Asie et en Afrique.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.067 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.