ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 4 Juin 2020

PLANETE - Publié le 30/05/2019 à 15:13


Un Centre national des phares attendu à Brest d'ici 2021


AFP

Un Centre national des phares, dédié à la conservation et la transmission de l'histoire et du patrimoine de ces bâtiments, en lien avec le musée des phares et balises d'Ouessant, verra le jour à partir de 2021 à Brest, a annoncé mercredi le département du Finistère.

Le projet proposera au public deux lieux de visite, l'un sur le site de l'ancienne criée du port de Brest où un nouveau bâtiment verra le jour, l'autre au sein de l'actuel musée des phares et balises de l'île d'Ouessant. Ce dernier, installé dans la salle des machines du phare du Créac'h, sera rénové, et le phare ouvert au public à l'horizon 2022.

Le budget du projet, non encore totalement bouclé, s'élève à près de 18 millions d'euros, dont cinq millions dédiés à la rénovation du musée d'Ouessant. Le projet est porté par le conseil départemental, le Parc naturel régional d'Armorique, le Parc naturel marin d'Iroise, la commune d'Ouessant et Brest métropole.

Il est soutenu par l'État, propriétaire des collections actuellement installées au musée des phares et balises d'Ouessant. Environ 7.000 objets retracent l'ensemble des évolutions techniques, sur plusieurs siècles, en matière d'éclairage et de signalisation maritime. Seule une petite partie est actuellement visible.

Sur 1.200 kilomètres de côtes, le Finistère accueille 23 phares, dont 14 en mer ou sur des îles. L'île d'Ouessant compte à elle seule cinq phares majeurs, dont le phare du Créac'h, le plus puissant d'Europe et classé monument historique. La Bretagne en compte 52 sur les 129 présents dans l'Hexagone.

Quelque 17.000 visiteurs fréquentent annuellement le musée des phares et balises d'Ouessant, petite île située à une vingtaine de kilomètres des côtes bretonnes et habitée par quelque 900 personnes à l'année.

Le département du Finistère espère accueillir entre 40.000 et 50.000 visiteurs au Centre national des phares. En France, 36 phares sont ouverts à la visite. Les plus fréquentés reçoivent plus de 160.000 visiteurs par an, comme c'est le cas pour le phare des Baleines à l'île de Ré ou celui de Chassiron à l'île d'Oléron.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.080 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.