ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 1 Juin 2020

PLANETE - Publié le 23/05/2019 à 14:34


Un gaz néfaste pour la couche d'ozone, pourtant interdit, repéré en Chine


AFP

Des usines implantées dans le nord-est de la Chine ont produit de larges quantités d'un gaz détruisant la couche d'ozone, le CFC-11, en violation d'un traité international, selon une étude parue dans Nature.

Depuis 2013, les émissions annuelles de ce gaz ont augmenté d'environ 7.000 tonnes, selon les scientifiques qui ont mené cette étude publiée mercredi. "Les chlorofluorocarbures (CFC) sont les principaux responsables de la diminution de la couche d'ozone de la stratosphère, qui nous protège des radiations ultra-violettes du soleil", rappelle l'auteur principal Matt Rigby, de l'université de Bristol.

En 1987, un accord international, le Protocole de Montréal, avait été signé pour supprimer progressivement les CFC (utilisés dans la réfrigération et les aérosols), responsables du fameux "trou" dans cette couche gazeuse - en particulier au-dessus de l'Antarctique et l'Australie - protégeant la Terre de rayons qui provoquent cancers de la peau, dégâts oculaires et immunitaires.

Conformément au Protocole de Montréal, la production des CFC a officiellement pris fin en 2010 dans les pays en développement. La Chine pour sa part affirme y avoir mis un terme en 2007.

Cette interdiction avait entraîné une diminution importante des concentrations globales de CFC-11 jusqu'en 2012. Mais les scientifiques ont découvert l'an dernier que le rythme de cette diminution avait diminué de moitié entre 2013 et 2017, ce qui signifie que de nouvelles émissions s'étaient produites.

L'Agence d'enquête environnementale (Environmental Investigation Agency, EIA), une association écologiste basée aux Etats-Unis, avait montré du doigt en juillet 2018 dans un rapport 18 usines réparties dans 10 provinces de Chine qui reconnaissaient continuer à utiliser des CFC.

Pour aller plus loin, une équipe internationale de scientifiques a rassemblé des données supplémentaires issues de stations de mesures au Japon, en Corée du Sud et à Taiwan.

"Nos mesures ont montré des +pics+ de pollution quand l'air provient de zones industrialisées" de Chine, souligne un autre auteur principal de l'étude, Sunyoung Park de Kyungpook National University.

Des simulations informatiques ont conforté l'origine de ces molécules de CFC-11.

"Nous n'avons pas trouvé de preuves d'une hausse des émissions en provenance du Japon, de la péninsule coréenne ou d'autres pays", ajoute Luke Western, de l'université de Bristol.

Le CFC-11 est aussi un très puissant gaz à effet de serre, qui peut persister dans l'atmosphère une cinquantaine d'années.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.052 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.