ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

PLANETE - Publié le 22/05/2019 à 17:17


Norvège: une algue toxique décime les saumons d'élevage


AFP

Des millions de saumons d'élevage sont morts ces derniers jours dans le nord de la Norvège du fait de la prolifération d'une algue toxique qui n'est toujours pas sous contrôle, ont annoncé autorités et professionnels.

Plus de 10 000 tonnes de saumons sont déjà morts depuis la mi-mai dans leurs enclos immergés dans des fjords de Nordland et Troms, selon les dernières estimations de la Direction norvégienne de la pêche publiées mardi.

Cela représente plusieurs millions de poissons, chaque saumon pesant à la saison entre 700 grammes et 5,5 kilos, et un manque à gagner de plusieurs centaines de millions de couronnes (dizaines de millions d'euros) pour les aquaculteurs.

Les stocks sont décimés par des algues de la famille des haptophytes, un phytoplancton commun dans les eaux norvégiennes, mais qui peut, dans certaines conditions, proliférer et asphyxier le poisson dans ses cages.  

Numéro un mondial du saumon d'élevage avec une production totale de 1,24 million de tonnes en 2017, la Norvège avait déjà connu un tel épisode en 1991.

« La prolifération n'est pas terminée », a noté la Direction de la pêche.

Afin de limiter les dégâts, les pisciculteurs sont engagés dans une course contre la montre pour déplacer ou abattre les poissons avant que les algues n'atteignent leurs fermes.

Si plus de 10 000 tonnes sont déjà perdues, les professionnels estiment à environ 40 000 tonnes le volume perdu dans la mesure où les poissons morts étaient appelés à grossir d'ici à leur abattage normalement prévu à la fin de l'année ou début 2020.

Ces chiffres sont encore provisoires et risquent d'augmenter.

L'épisode a contribué à la hausse du prix du saumon qui a augmenté de 5,7 % en une semaine pour se négocier à plus de 65 couronnes (environ 6,7 euros) le kilo mercredi.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
L'océan, un poumon de la planète au coeur des enjeux climatiques
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
L'Inde suffoque sous la chaleur, jusqu'à 50°C
Europol: sauvetage de milliers de reptiles destinés à finir en sac à main
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Les chimpanzés ne survivent plus que dans des ghettos forestiers
Encore loin du zéro déchet, les Sénégalais mènent la lutte contre les ordures
Océans: en vue du G20, Tokyo affiche des mesures contre la pollution plastique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.055 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.