ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

RECHERCHE - Publié le 22/04/2019 à 14:07


Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients


AFP

Des chercheurs de l'université de la santé et des sciences de l'Oregon (Etats-Unis) ont mis au point un composé qui stimule la réparation de la gaine protectrice des fibres nerveuses chez les personnes atteintes de sclérose en plaques. 

Menée chez la souris, l'étude a été publiée dans la revue JCI Insight. Bien que réalisée uniquement sur des rongeurs, elle pourrait s'avérer prometteuse pour les 2,3 millions de personnes dans le monde atteintes de cette maladie qui affecte le système nerveux et la moelle épinière. 

Au quotidien, la sclérose en plaques altère les capacités motrices et se traduit par des inflammations au niveau de la myéline, gaine qui entoure les fibres nerveuses du cerveau. "Il n'existe aujourd'hui aucun médicament disponible qui remyélinisera les axones et les fibres nerveuses", souligne Tom Scanlan, doctorant et professeur de physiologie et de pharmacologie à l'École de médecine de l'USSSO.

Dans ces nouvelles recherches, développées en collaboration avec une équipe de spécialistes en neurologie, en génétique, en imagerie avancée, en physiologie et en pharmacologie, les scientifiques ont utilisé un nouveau dérivé du sobetirome (Sob-AM2), une molécule synthétique mise au point par le Pr Scanlan il y a plus de 20 ans pour réduire le cholestérol. 

Les chercheurs ont travaillé sur des souris génétiquement modifiées pour imiter la sclérose en plaques, afin de voir s'ils pouvaient augmenter les quantités de sobetirome et infiltrer le système nerveux central. Ces derniers ont constaté que le traitement à base de sobetirome a déclenché la réparation de la myéline, ainsi que des améliorations motrices importantes chez les souris traitées. "La souris s'est presque complètement rétablie", indique le Pr Scanlan.

"Si cette piste thérapeutique est validée par des essais cliniques chez les humains, elle pourrait faire l'objet d'un traitement efficace pour réparer la myéline, avec des effets secondaires minimes", s'enthousiasment les auteurs de l'étude. 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Sclérose en plaques : une campagne digitale pour soutenir la recherche
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quand des cerveaux de porcs continuent de fonctionner après leur mort
Vieillissement: stimuler les ondes du cerveau pour préserver un type de mémoire
Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika
Réduire l'obésité et la consommation d'alcool pour prévenir 30.000 cas de cancer du sein en 10 ans
Les acides gras oméga 3 pourraient diminuer les symptômes des enfants asthmatiques
Une écossaise insensible à la douleur grâce à une rare mutation génétique
Même en faible quantité, la viande rouge serait néfaste pour la santé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.186 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.