ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 1 Juin 2020

CIEL&ESPACE - Publié le 18/04/2019 à 22:57


Découverte d'une particule fondatrice de l'univers


AFP

Des chercheurs ont annoncé avoir, pour la première fois, détecté dans l'espace une particule emblématique : nommée HeH+, elle serait la toute première molécule à s'être formée dans l'univers, marquant «le début de la chimie».

Selon la théorie communément admise, l'univers s'est créé il y a 13,8 milliards d'années sous l'effet du Big Bang. Il était alors rempli d'un gaz uniforme composé d'éléments légers comme l'hydrogène et l'hélium.

Toujours d'après la théorie, environ 100 000 d'années plus tard, quand les températures se sont mises à chuter, la molécule HeH+ s'est formée à partir d'un atome d'hélium et d'un proton.

Un moment emblématique qui marque «le premier pas d'une longue évolution qui s'est poursuivie pendant des milliards d'années, donnant au final des molécules aussi complexes que l'ADN», explique David Neufeld, de l'université Johns-Hopkins, coauteur de l'étude publiée dans la revue Nature.

Bien que l'existence de HeH+ ait été démontrée en laboratoire dès 1925, jamais la molécule n'avait été détectée dans l'espace. Et pour cause, avec le temps, cette dernière a disparu de notre environnement, transformée en molécules d'hydrogène et en atomes d'hélium.  

«L'absence de preuve définitive de son existence dans l'espace interstellaire plaçait les astronomes devant un vrai dilemme», explique Rolf Güsten du Max Planck Institute for Radio Astronomy en Allemagne, auteur principal de l'étude.

La molécule a finalement été débusquée dans la jeune nébuleuse planétaire NGC 7027 - dont les conditions font écho à celles de l'Univers primitif - grâce à SOFIA (acronyme anglais de l'Observatoire Stratosphérique d'Astronomie Infrarouge), un Boeing 747 transformé en observatoire volant.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Débris, constellations et satellites-espions: l'enjeu de la surveillance de l'espace
Titan, un monde de plaines, de montagnes et de lacs
La sonde spatiale japonaise Hayabusa 2 va entamer son retour sur Terre
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
A Hawaï, un projet de télescope géant fait gronder le volcan sacré Maunakea
Le TMT, un télescope géant pour remonter aux débuts de l'Univers
Au fond d’une grotte, des astronautes s’entraînent pour l’espace
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.095 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.