ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

SANTE - Publié le 18/04/2019 à 22:41


Dîner juste avant de dormir et sauter le petit-déjeuner : dangereux pour le coeur ?


AFP

Des médecins de l'université d'État de São Paolo (Brésil) alertent sur le lien entre de mauvaises habitudes alimentaires et des risques accrus de crise cardiaque.

Publiées dans l'European Journal of Preventive Cardiology, les recherches ont été réalisées sur 113 patients atteints d'infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (STEMI), une forme particulièrement grave de crise cardiaque. L'âge moyen des participants se situait aux alentours de 60 ans et 73% étaient des hommes. Les patients ont été interrogés sur leurs habitudes alimentaires. 

Plus spécifiquement, les participants ont répondu à des questions sur leur tendance à omettre le petit-déjeuner et à dîner tard, c'est-à-dire moins de deux heures avant le coucher. L'étude a montré que 58% des patients sautaient le petit-déjeuner et que 51 % d'entre eux dînaient tardivement, au moins trois par semaine. Ces deux comportements ont été mentionnés chez 41% des sondés.

Or, l'étude explique que les personnes qui combinent ces deux habitudes alimentaires ont une probabilité quatre à cinq fois plus élevée de risques cardiosvaculaires dans les 30 jours suivant le séjour à l'hôpital pour crise cardiaque. Les personnes qui travaillent tard sont particulièrement exposées à ces mauvaises habitudes, notent les chercheurs. 

Pour réduire ces risques de décès, le Dr Minicucci conseille de manger au moins deux heures avant le coucher. Il recommande également de prendre un petit-déjeuner complet composé de produits laitiers, d'un glucide (pain de blé entier, céréales) et de fruits entiers. "Un patient sur dix atteint d'un STEMI meurt en moins d'un an. La nutrition est un moyen relativement peu coûteux et facile d'améliorer le pronostic", souligne le médecin.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
Plus d'un Français sur deux a déjà renoncé à un achat alimentaire en raison d'un manque d'information sur l'emballage
Cancer du sein : un régime alimentaire sain pourrait réduire les risques de décès
Une étude éclaire les traces laissées dans notre mémoire par la peur
Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.090 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.