ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Août 2019

SANTE - Publié le 17/04/2019 à 12:09


Faut-il sourire pour être heureux ?


AFP

Des chercheurs de l'université du Tennessee ont réalisé une méta-analyse pour tenter de répondre à une question sur laquelle les scientifiques se penchent depuis plus de 30 ans. Le simple fait de sourire contribue-t-il réellement à améliorer notre humeur ? Cette question a été étudiée de nombreuses fois dans la littérature scientifique. Une étude menée en 1988 avait notamment conclut que le fait de sourire augmentait significativement les sensations de bien-être psychologique.

Mais une étude publiée en 2016 dans la revue Psychological Sciences met en doute cette théorie. Dix-sept laboratoires ont reproduit la même méthodologie utilisée dans l'étude de 1988 sur un échantillon de près de 1.900 étudiants. Les résultats obtenus n'ont pas permis de confirmer les affirmations exposées 28 ans plus tôt. 

La question de l'éventuel impact des expressions faciales sur les émotions reste donc partiellement résolue et continue d'intéresser les scientifiques. La dernière étude en date a été publiée le 11 avril dernier dans la revue Psychological Bulletin.

Un "petit" impact sur nos sentiments

Ces nouveaux travaux s'appuient sur 50 années de recherches. "Le bon sens nous dit que nous pouvons nous sentir un peu plus heureux grâce à un simple sourire. Mais les psychologues sont en désaccord sur cette idée depuis plus de 100 ans. Ils testent cette idée depuis le début des années 70, alors nous voulions examiner toutes les preuves", précise Nicholas Coles, doctorant en psychologie sociale à l'Université du Tennessee et chercheur principal de l'étude. 

Cette méta-analyse compile des informations issues de 138 études réalisées sur plus de 11.000 participants originaires du monde entier. Les résultats ont montré que les expressions faciales ont un léger impact sur ce que nous ressentons. Sourire pourrait par exemple procurer un petit sentiment de joie, de la même façon que grincer des dents ou froncer les sourcils favoriserait les émotions négatives telles que la colère ou la tristesse.

"Nous ne pensons pas que les gens puissent atteindre le bonheur simplement en souriant. Mais ces découvertes sont passionnantes parce qu'elles fournissent un indice sur la façon dont l'esprit et le corps interagissent pour façonner notre expérience consciente des émotions. Nous avons encore beaucoup à apprendre sur ces effets de rétroaction faciale, mais cette méta-analyse nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement des émotions", estime Nicholas Cole.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.