ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 1 Juin 2020

SANTE - Publié le 17/04/2019 à 12:09


Faut-il sourire pour être heureux ?


AFP

Des chercheurs de l'université du Tennessee ont réalisé une méta-analyse pour tenter de répondre à une question sur laquelle les scientifiques se penchent depuis plus de 30 ans. Le simple fait de sourire contribue-t-il réellement à améliorer notre humeur ? Cette question a été étudiée de nombreuses fois dans la littérature scientifique. Une étude menée en 1988 avait notamment conclut que le fait de sourire augmentait significativement les sensations de bien-être psychologique.

Mais une étude publiée en 2016 dans la revue Psychological Sciences met en doute cette théorie. Dix-sept laboratoires ont reproduit la même méthodologie utilisée dans l'étude de 1988 sur un échantillon de près de 1.900 étudiants. Les résultats obtenus n'ont pas permis de confirmer les affirmations exposées 28 ans plus tôt. 

La question de l'éventuel impact des expressions faciales sur les émotions reste donc partiellement résolue et continue d'intéresser les scientifiques. La dernière étude en date a été publiée le 11 avril dernier dans la revue Psychological Bulletin.

Un "petit" impact sur nos sentiments

Ces nouveaux travaux s'appuient sur 50 années de recherches. "Le bon sens nous dit que nous pouvons nous sentir un peu plus heureux grâce à un simple sourire. Mais les psychologues sont en désaccord sur cette idée depuis plus de 100 ans. Ils testent cette idée depuis le début des années 70, alors nous voulions examiner toutes les preuves", précise Nicholas Coles, doctorant en psychologie sociale à l'Université du Tennessee et chercheur principal de l'étude. 

Cette méta-analyse compile des informations issues de 138 études réalisées sur plus de 11.000 participants originaires du monde entier. Les résultats ont montré que les expressions faciales ont un léger impact sur ce que nous ressentons. Sourire pourrait par exemple procurer un petit sentiment de joie, de la même façon que grincer des dents ou froncer les sourcils favoriserait les émotions négatives telles que la colère ou la tristesse.

"Nous ne pensons pas que les gens puissent atteindre le bonheur simplement en souriant. Mais ces découvertes sont passionnantes parce qu'elles fournissent un indice sur la façon dont l'esprit et le corps interagissent pour façonner notre expérience consciente des émotions. Nous avons encore beaucoup à apprendre sur ces effets de rétroaction faciale, mais cette méta-analyse nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement des émotions", estime Nicholas Cole.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Confinement: un quart des fumeurs a augmenté sa consommation de tabac
Le manque de sommeil pourrait augmenter la fréquence des crises d'asthme chez les jeunes adultes
Les Français ont mieux vécu le confinement grâce à... leur chien
Enfant autiste : un animal domestique peut alléger le stress familial
Les masques grand public, mode d'emploi
Complications inflammatoires, neurologiques, cardio: les mauvaises surprises de Covid-19
Une maladie peut-être liée au coronavirus touche des enfants au Royaume-Uni
Une étude suggère que le Covid-19 ne serait pas sexuellement transmissible
Coronavirus: une vacherie qui réserve des surprises
Deux chats malades du coronavirus à New York
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.