ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

RECHERCHE - Publié le 08/04/2019 à 01:17


Des chercheurs créent des molécules à fort potentiel pour traiter le virus Zika


AFP

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Medicinal Chemistry met en lumière une piste prometteuse pour traiter l'infection au virus Zika.

Transmis par le moustique tigre, le virus Zika est devenu un enjeu mondial de santé publique et s'avère particulièrement dangereux pour le développement cérébral du foetus lorsqu'il est contracté chez la femme enceinte. Actuellement, il n'existe pas de traitements spécialement conçus pour traiter Zika.

Des scientifiques du Advanced Science Research Center (ASRC) de l'Université de New York ont toutefois mis au point des molécules "plus puissantes que presque tout ce qui est actuellement utilisé contre Zika", affirme Adam Braunschweig, professeur de chimie à l'ASRC, qui a dirigé les travaux. 

Tous les virus et les cellules constituées de noyau, y compris les cellules végétales et animales, ont des glucides fixés à leur surface qui agissent comme des étiquettes et aident les cellules à se reconnaître mutuellement. C'est ce même processus qui permet aux virus de pénétrer dans les cellules.

Afin de bloquer cette interaction, les chercheurs ont créé des récepteurs glucidiques synthétiques basés sur l'action des récepteurs naturels et ont testé leur activité anti-Zika dans deux types de cellules distincts. Dans les deux cas, les récepteurs ont montré un fort potentiel pour empêcher le virus de pénétrer dans les cellules : soit en se liant aux glucides à la surface des cellules, soit en se liant à ceux du virus.

En plus du potentiel traitement pour le virus Zika, la stratégie consistant à utiliser des récepteurs synthétiques pourrait également être utilisée pour développer des traitements anticancéreux, antiparasitaires et antibactériens, souligne l'étude. 

Une prochaine étape dans la recherche d'un traitement Zika efficace consistera à créer une deuxième génération basée sur le modèle des molécules décrites dans ces recherches, afin d'en modifier les structures et de les rendre encore plus efficaces. A terme, l'équipe souhaite tester le potentiel thérapeutique de ces molécules chez l'animal.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dormir trop ou trop peu nuirait à la santé cardiaque
Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida
Vin rouge et flore intestinale, un lien trouvé dans une nouvelle étude
Pour se ressourcer, des chercheurs préconisent des pauses sans téléphone
Cancer du poumon : des chercheurs ont identifié deux voies distinctes de propagation
Deux traitements prometteurs contre le virus Ebola
Prescrire trop d'antibiotiques aux enfants pourrait leur faire plus de mal que de bien
Des scientifiques produisent une vodka de Tchernobyl non radioactive
Les lunettes de soleil à verres jaunes ne protégeraient pas les conducteurs nocturnes
Chez les filles, la puberté précoce favoriserait l'apparition des migraines
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.063 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.