ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 1 Juin 2020

RECHERCHE - Publié le 25/03/2019 à 14:28


Une nouvelle étude montre les bienfaits de l'allaitement sur la santé cardiaque des mères


AFP

Des recherches australiennes ont montré que l'allaitement au sein pouvait aider à protéger les femmes de développer et de mourir de maladies cardiovasculaires.

Cette nouvelle étude, menée par des chercheurs de l'Université de Sydney, a pris en compte des données émanant de 100.864 mères âgées de 45 ans et plus. Ces données comprenaient des informations sur leur séjour à la maternité ou en hôpital et sur les décès.

Tous les sujets suivis n'étaient pas atteints de maladies cardiovasculaires en début d'étude. 

Les résultats, parus dans le Journal of the American Heart Association, ont montré que les femmes qui allaitaient enregistraient un risque abaissé de 14% de mourir de maladies cardiovasculaires par rapport aux mères qui n'avaient pas donné le sein.

Les femmes qui avaient allaité en moyenne pendant 12 mois par enfant bénéficiaient d'un abaissement de 15% du risque de développer et de 30 à 40% de mourir d'une maladie cardiovasculaire par rapport aux mères non allaitantes.

Les résultats restaient avérés même après prise en compte de facteurs socio-économiques et de style de vie ayant pu altérer les conclusions.

L'auteur principal, le Dr. Binh Nguyen a décrit ses résultats comme importants, surtout que les maladies cardiaques représentent la cause la plus importante de décès des femmes à travers le monde.

"Notre étude montre que parmi les femmes ayant porté un enfant, l'allaitement pourrait offrir des bienfaits sur la santé cardiaque sur le long terme en plus des bienfaits connus sur les nourrissons et les mères", a précisé le Dr. Nguyen.

"Nous savons que les facteurs liés au mode de vie peuvent considérablement réduire les risques de maladies cardiaques et nous sommes allés encore plus loin en nous intéressant aux comportements quotidiens spécifiques aux femmes."

Les scientifiques ont par ailleurs ajouté que cette nouvelle étude venait étayer les résultats de recherches précédentes menées par la même équipe en 2017, qui avaient montré l'effet protecteur de l'allaitement sur les risques de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension.

L'autre auteur de l'étude, la professeure-assistante Melody Ding a ajouté que de plus amples recherches étaient désormais nécessaires pour comprendre pourquoi l'allaitement semblait avoir un effet protecteur sur le coeur.

"A ce stade nous ne pouvons pas identifier pourquoi mais l'une des théories possibles est que les calories que les femmes dépensent en allaitant, environ 500 chaque jour, sont associées aux changements positifs de leur métabolisme qui aident les femmes allaitantes à abaisser leur risque de maladie cardiaque", a souligné Melody Ding.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des chercheurs montrent les méfaits des boissons sucrées sur la santé féminine
Virus: en Chine, un possible vaccin se fabrique déjà à grande échelle
Coronavirus: résultats décevants d'un médicament contre l'arthrite
Vaccins anti-Covid-19: une centaine de projets, une dizaine à l'essai
COVID-19: aucune preuve que des patients guéris soient immunisés, dit l’OMS
Échec d’un essai clinique de l’antiviral remdesivir contre la COVID-19
La chaleur et les rayons du soleil pourraient affaiblir le virus, selon une étude
Covid-19: quel est ce labo chinois pointé du doigt?
Des chercheurs créent une carte du virus basée sur des données de Facebook et Google
Coronavirus: premiers essais cliniques d'un vaccin en Allemagne
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.076 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.