ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 20 Août 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 19/03/2019 à 15:26


La cassette audio n'a pas dit son dernier mot


AFP

On pensait qu'elle connaîtrait le même sort que le Minitel, les VHS ou la cabine téléphonique: la cassette audio au parfum d'antan est à nouveau produite depuis novembre par une PME d'Avranches (Manche) qui en exporte dans une trentaine de pays.

Début 2017, plusieurs professionnels du son ont toqué à la porte de cette petite entreprise proche du Mont-Saint-Michel, spécialisée dans la fabrication des bandes magnétiques. Motif: les stocks mondiaux de bande pour cassette s'amenuisent. Face au CD, puis au streaming, la "K7" a d'abord décliné avant de disparaitre presque complétement, en gardant toutefois quelques audiophiles amoureux des face A et face B.

"On s'est dit +là il y a un truc qui se passe et qu'on n'avait pas du tout venir+", reconnaît Jean-Luc Renou, PDG de Mulann, qui affiche un chiffre d'affaires de cinq millions d'euros.

Habituée à vendre des bandes magnétiques servant aux tickets de métro ou aux péages, ou aussi des bandes audios pour les studios d'enregistrement et l'industrie militaire (sous-marins), la PME d'une quarantaine de salariés décide de saisir la balle au bond: elle détache cinq personnes au développement des bandes pour cassette que la PME n'avait jamais produites auparavant. Après un an de recherche, la "K7" est commercialisée en novembre alors qu'elle n'était plus produite en France depuis une vingtaine d'années.

"On est parti d'une formule chimique qu'on avait déjà sur la bande audio haut de gamme et il a fallu résoudre des problèmes techniques de l'enduction (positionnement de l'enduit sur un support plastique, ndlr) et de la découpe", note M. Renou, rappelant que le degré de précision se mesurait en micron.

Au milieu des machines, dont certaines évoquent des métiers à tisser, et d'une odeur de solvant, Laurent, "opérateur de découpe" selon son terme exact, vérifie minutieusement la qualité des bandes. "On met 89 mètres dans une cassette de 60 minutes!", s'exclame-t-il.

Les cassettes au design orange et noir volontairement vintage, vendue 3,49 euros l'unité, sont produites par milliers chaque mois tandis que les bandes audios sont, elles, exportées à des "réplicateurs", des professionnels du son qui enregistrent l'album sur un support pour un label.

- Exportation en Ouzbékistan -

S'il s'agit d'un "marché de niche", la PME exporte 95% de ses cassettes, vers des pays comme les États-Unis, l'Angleterre, l'Allemagne mais aussi Malte, la Suède, Israël, l'Ouzbékistan ou encore le Kazakhstan, explique Théo Gardin, directeur commercial, 27 ans, qui confie d'un œil amusé n'avoir pas connu dans sa jeunesse les joies (et désagréments) du walkman (et la bande qui s'emmêle et qu'il faut rembobiner avec un stylo).

Pour expliquer ce regain d'intérêt, Ronan Gallou, directeur général, croit au besoin de "posséder des objets" à une époque "où tout se dématérialise".

"Quand vous écoutez de la musique sur Spotify ou Deezer, c'est souvent rare d'écouter une chanson entière, on zappe facilement. Là, avec une cassette, on écoute l'ensemble d'une œuvre musicale, tout un album", plaide-t-il, soulignant que la bande son de Bohemian Rhapsody ou un album d'Indochine étaient récemment sortis sur ce support.

Pour Jean-Luc Renou, une petite place existe toujours pour le son analogique dans l'univers actuel de la musique. "Prenez l'exemple du chauffage: vous avez des radiateurs à la maison, c'est confortable, c'est le numérique. Mais à côté de cela, vous pouvez faire un bon feu de cheminée, on est plus dans le plaisir, c'est la cassette ou le vinyle", philosophe-t-il.

A Rennes, dans une grande surface spécialisée dans le divertissement, aucune cassette n'est visible. "On a bien eu quelques ventes mais les demandes sont rarissimes, ça n'a rien à voir avec le phénomène du vinyle", reconnaît un vendeur qui préfère rester anonyme.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Le cerveau connecté de Neuralink testé dès l'an prochain, selon Musk
Un jeu vidéo conçu pour développer l'intelligence émotionnelle chez les adolescents
Les jeux vidéo de type Minecraft permettent-ils de doper la créativité ?
Près d'un Français sur deux estime que les médias véhiculent fréquemment des fausses informations
Facebook et YouTube s'engagent contre les remèdes miracles bidons
Et si les humains préféraient s'informer via des robots ?
L'intelligence artificielle bat enfin les humains dans un jeu multijoueur
L'intelligence artificielle et le big data à la rescousse des agriculteurs africains
Aux États-Unis, un drone a livré un colis précieux: un rein
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.