ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Septembre 2019

SCIENCE - Publié le 04/03/2019 à 12:09


Egypte: des catacombes de 2.000 ans préservées de la montée des eaux souterraines


AFP

Un programme d'ingénierie civile destiné à mieux préserver des catacombes de 2.000 ans contre la montée des eaux souterraines, qui menace ce site archéologique touristique, a été inauguré dimanche à Alexandrie par les autorités égyptiennes.

Les travaux de ce projet de modernisation, réalisé avec l'aide de l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), avaient débuté en novembre 2017 pour équiper le site de six pompes de drainage.

Utilisées du Ier au IVe siècle après Jésus-Christ sous l'Empire romain, les catacombes de Kom el-Shouqafa ont été découvertes en 1900 et sont considérées comme les plus célèbres et les plus importantes d'Alexandrie.

Mêlant les styles égyptien, romain et grec, elles sont constituées d'un ensemble de trois tombes souterraines, creusées dans des roches calcaires et abritant les sépultures de riches familles de l'époque.

"C'est un programme unique qui a combiné archéologie et ingénierie civile", s'est félicité Thomas Nichols, un ingénieur consultant ayant participé au projet.

En 1985, les autorités égyptiennes avaient lancé un programme de drainage des eaux souterraines grâce à un système de pompage permanent. En 2015, l'USAID avait accepté de financer la modernisation de ce programme.

"Nous avions demandé immédiatement le lancement d'un nouveau projet à Kom el-Shouqafa pour en finir avec ce problème d'eaux souterraines qui menacent la zone depuis plus de cent ans", a déclaré le ministre égyptien des Antiquités Khaled el-Anani lors de l'inauguration du programme.

Plusieurs sites antiques égyptiens sont menacés par la montée des eaux souterraines, qui fragilise leurs fondations, dont le temple de Karnak à Louxor ou encore le plateau du Sphinx de Guizeh.

La montée des eaux souterraines est liée à divers facteurs, notamment à un système d'irrigation très gourmand, à l'urbanisation, aux fuites d'eaux usées, à l'élévation du niveau des mers liée au changement climatique ou encore aux barrages artificiels.

Ce projet est "un exemple du soutien des Etats-Unis au gouvernement égyptien dans la préservation de son héritage culturel", a déclaré Tom Goldberger, chargé d'affaires des Etats-Unis en Egypte.

Selon lui, Washington a consacré "plus de cent millions de dollars" (88 millions d'euros) à ce domaine, "au cours des dernières décennies".

L'Egypte a récemment intensifié sa communication autour des nouvelles découvertes archéologiques et des projets de restauration de sites antiques, dans le but notamment de relancer le secteur du tourisme, en difficulté depuis le soulèvement populaire de 2011.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
Découverte de centaines d'empreintes de pas de Néandertaliens sur une plage normande
La plus grande étude d'ADN éclaircit l'origine des langues indo-européennes
Découverte au Japon d'une nouvelle espèce de dinosaure
Découverte d'une marche funèbre vieille de 550 millions d'années
Le monstre du Loch Ness: et s'il y avait anguille sous roche?
Le génome du petit pois a été décrypté
La Chine clone un chat, et songe maintenant aux pandas
Qu'est-ce qu'un ouragan de catégorie 5 ?
Il faut retrouver le soldat Gudin
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cuir de poisson: quand de jeunes chimistes marient luxe et écologie
Les premiers bus à hydrogène entrent en service en France
L'or ou l'eau: le dilemne que combattent les indigènes en Equateur
Découverte d’une nouvelle espèce d’anguille électrique à haute tension
L’un des plus gros animaux volants de l’histoire identifié au Canada
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
À New Delhi, une montagne de déchets haute comme le Taj Mahal
Attention aux montagnes de promesses du bio, prévient 60 Millions de consommateurs
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
Des naissances rendues possibles par une méthode de la dernière chance
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
L'Etna à nouveau en éruption
Un sommeil prolongé peut réduire le syndrome métabolique
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.091 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.