ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Août 2019

SANTE - Publié le 11/02/2019 à 11:34


Une alimentation équilibrée pourrait réduire les symptômes de dépression


AFP

Des chercheurs britanniques ont montré qu'en améliorant son alimentation on pouvait atténuer les symptômes de dépression.

Cette méta-analyse, menée par des chercheurs de l'Université de Manchester, a pris en compte 16 essais cliniques aléatoires comprenant 45.826 participants en vue de rechercher une association entre l'amélioration de l'alimentation et un effet sur les symptômes de dépression et d'anxiété.

Leurs résultats, parus dans la revue Psychosomatic Medicine, ont montré que tous les types d'améliorations diététiques (notamment celles visant à perdre du poids, réduire les graisses et augmenter les nutriments) avaient un effet positif sur la dépression.

De plus, lorsque les améliorations diététiques étaient combinées à de l'exercice physique, les effets positifs étaient encore renforcés.

En revanche, les scientifiques n'ont pas pu déterminer un lien clair entre alimentation et anxiété, bien qu'ils aient trouvé que les participantes (féminines) qui mangeaient mieux notaient des améliorations à la fois de leurs symptômes de dépression et d'anxiété.

"Il n'avait pas été totalement prouvé jusqu'à ce jour que l'alimentation pouvait produire des effets sur l'humeur et le bien-être mental", a noté l'auteur Dr. Joseph Firth. "Mais notre récente méta-analyse vient de le faire, en montrant qu'une alimentation plus saine peut doper l'humeur. On ne note cependant pas d'effets clairs sur l'anxiété."

Le Dr Firth précise qu'adopter une alimentation très spécifique n'est peut-être pas nécessaire, "des changements simples sont autant bénéfiques à la santé mentale. En particulier lorsqu'on consomme des repas riches en nutriments, en fibres et en légumes, tout en réduisant les fast-foods et les sucres raffinés (...)"

L'auteur a cependant noté qu'il n'arrivait pas a expliquer pourquoi leurs résultats montraient des bienfaits plus importants sur la santé des femmes, et que de plus amples recherches étaient nécessaires sur ce sujet.

Une précédente étude britannique, émanant de l'Université de Leeds, avait montré qu'en mangeant plus de fruits et légumes, on pouvait ainsi augmenter son bien-être mental. Après avoir pris en compte des données émanant de 40.000 participants, les chercheurs avaient trouvé qu'augmenter d'une portion par jour ses apports en fruits et légumes produisait des effets équivalant à plusieurs séances de marche à pieds par mois.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une étude relie un excès de temps passé devant l'écran à un risque de surpoids chez les enfants
L'âge de la puberté, un indicateur de la future densité osseuse ?
Une étude montre que la combinaison cannabis-opiacés est associée à des taux élevés d'anxiété
Mort subite du nourrisson: des médecins strasbourgeois travaillent à un dépistage de bébés à risque
Respirer un air pollué serait aussi nocif pour les poumons que fumer un paquet de cigarettes par jour
Trop de café pourrait favoriser l'apparition des migraines
Stopper le tabac et surveiller son cholestérol réduirait les risques de démence
Un traitement antibactérien déjà disponible sur le marché pourrait aider à lutter contre le virus Ebola
Ils réussissent à imprimer des parties fonctionnelles du coeur
La micro-sieste : où la pratiquer, comment et quels bienfaits ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.050 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.